Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Santé publique - lutte contre la vente des médicaments de la «rue» : les pharmaciens favorables à la mise en place des dispositions législatives - 13/11/2012 - Walfadjri - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le lancement de la semaine de sensibilisation contre la vente des médicaments de la «rue», tenu hier, a permis au syndicat des pharmaciens privés du Sénégal d’exposer son plan de guerre contre ces «vendeurs de la mort». Ils veulent un cadre juridique réglementaire et des comités de vigilance de proximité pour amener les populations à ne plus faire prospérer ce commerce illicite.

Pour éradiquer la vente des médicaments de la «rue», les pharmaciens privés du Sénégal proposent la mise en place de dispositions «législatives et réglementaires». Le président du syndicat des pharmaciens privés du Sénégal, Aboubacry Sarr, l’a fait savoir, hier, lors du lancement de la semaine de sensibilisation sur les médicaments de la «rue», tenu à la Maison de la culture Douta Seck. D’après le syndicaliste, la mise en place de ces dispositions est la meilleure manière de dissuader les fraudeurs en les «sanctionnant lourdement». Les pharmaciens invitent également l’Etat à renforcer la sécurisation du circuit d’importation des médicaments de la «rue». Et d’instaurer le monopole pharmaceutique à travers la suppression de toutes les structures et le démantèlement de tous les points de vente illégaux qui occupent l’espace public. Il s’agit notamment de Keur Sérigne bi en centre -à Dakar, au niveau de la banlieue, des marchés hebdomadaires, à Touba, etc. Il s’y ajoute la promotion d’une collaboration interprofessionnelle de tous les départements ministériels intervenant dans cette gestion transversale des médicaments (douane, police, justice, commerce intérieur, santé et presse). Les syndicalistes prônent aussi l’institutionnalisation d’un comité national de lutte contre les faux médicaments. Ce, conformément à la dernière recommandation du Forun pharmaceutique, tenu au mois de juin à N’Djamena au Tchad.

Toujours dans le cadre de la lutte contre la vente des médicaments de la «rue» M. Sarr propose la mise en place d’un programme annuel de sensibilisation et d’information des populations en collaboration avec le syndicat et les différents travailleurs des stations de radio et de télévision de la place. Par ailleurs, le syndicat des pharmaciens privés du Sénégal compte mettre en place des structures proches de la population pour mieux les assister. Cela se fera à travers des comités de vigilance de proximité. Le souci est de barrer la route à ces «vendeurs de la mort» qui investissent les maisons et profitent du faible niveau d’instruction en matière de santé et du pouvoir d’achat limité de nos populations pour écouler leurs marchandises. Un autre point consiste à organiser des séances de sensibilisation, de communication pour un changement de comportement en relation avec les organisations locales de professionnels du médicament.

Gnoula DIALLO

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !