Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Chronique du Pr Amadou Gallo DIOP : méninges, méningites et prévention - 01/12/2012 - Sud Quotidien - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

«Faire travailler ses méninges» est une expression souvent utilisée pour inviter quelqu’un à réfléchir. Elle n’a pas de sens. Les ‘’méninges’’, en réalité, ne sont pas des cellules nerveuses et ne servent pas à réfléchir ou à penser. Les cellules essentielles du système nerveux sont les ‘neurones’. Ils sont le fondement cellulaire de nos pensées, réflexions, comportements, actions, mobilité, sens et sensibilités et du fonctionnement harmonieux de notre corps. Nous naissons avec 100 milliards de neurones, dont une quinzaine de milliards formant le manteau gris externe du cerveau (à cause de leurs pigments ; d’où le terme de «matière grise» pour désigner cet organe précieux).

Les méninges elles, sont constituées de trois fins feuillets de tissus qui forment une sorte de manteau enveloppant le système nerveux central (cerveau et autres parties de l’encéphale logées dans le crâne d’une part ; et moelle épinière d’autre part, logée à l’intérieur d’un canal creusé dans la colonne osseuse vertébrale, allant du cou au bas du dos). Ce manteau protecteur et nourricier (grâce aux artères et veines naviguant en son sein et à un liquide produit par le cerveau et renouvelé trois par jour) peut, pathologiquement, être le siège d’affections assez graves que sont des hémorragies ou des infections des méninges ou ‘’méningites’’.

Les hémorragies méningées sont la conséquence de rupture de vaisseaux sanguins à cause de l’hypertension artérielle ou de malformations méconnues. Les méningites, sont donc une infection des enveloppes du cerveau, retentissant secondairement sur lui. Elles dues à des microbes divers.

Au début, la méningite, peut ressemblent à une forte grippe ou à un mauvais palu, avec intenses fièvres, maux de tête, vomissements mais auxquels s’associent très vite : vision troublée, raideur douloureuse de la nuque et inconfort et douleurs exacerbés par la lumière vive et les bruits. Le diagnostic ne peut être confirmé qu’après étude du liquide céphalorachidien obtenu grâce à une ponction lombaire qui se fait par piqure entre les dernières vertèbres.

La majorité des méningites sont dues à des virus ou à des bactéries. Les causes virales sont moins faciles à mettre en évidence et sont plus difficiles à prévenir. Les méningites bactériennes elles, sont dues à divers agents infectieux dont certains (Meningocoques scientifiquement désignés A, C, W 135 ou Y) sont responsables d’épidémies. Le Sénégal est situé dans la zone géographique appelée ‘ceinture méningitique’ qui va de Dakar à Djibouti.

Dans cette vaste région d’Afrique, on note la plupart des cas de méningites. L’éclosion des cas de méningites est favorisée par la saison sèche avec un climat voguant du chaud au froid sec et venté, le tabagisme et les fumigènes agressant et asséchant les muqueuses nasales et respiratoires. Le manque d’hygiène, les concentrations humaines et l’exposition directe aux vents sont aussi des environnements délétères. Ces infections méningées bactériennes peuvent être prévenues par la vaccination.

Votre médecin ou votre pharmacien vous conseillera sur ses modalités et délais d’administration.

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !