Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Système sanitaire et pharmaciens privés : Un médecin déplore l’absence de synergie - 17/01/2013 - Le quotidien - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le docteur Amadou Touty Ndiaye, médecin-chef du district (Mcd) nord et directeur du centre de santé Nabil Choucair, a déploré mercredi l’absence de synergie entre les systèmes de base sanitaire (centre et poste) et les pharmaciens officiant dans le privé.

«Au niveau périphérique, sur le terrain, il n’y a aucun pont entre les systèmes de base et les pharmaciens du privé», a notamment dit le docteur Ndiaye, en marge d’un atelier de renforcement de capacités en technique de counseling et de marketing en planification familiale destiné aux pharmaciens.

La rencontre est organisée par l’Ong Marie stopes international en partenariat avec le consortium Initiative sénégalaise de santé urbaine dans le cadre du programme «Pharmacies pilotes de la Pf» pour mieux outiller les pharmaciens sur le plan de l’information. Selon Amadou Touty Ndiaye, les pharmaciens ont leur façon de s’informer sur ce qui se fait sur le secteur de la santé. Ils ont une bonne organisation et ont une manière à eux de s’amarrer au système de santé, a-t-il indiqué. «C’est en fait ce qui est un peu ressenti, mais cela ne veut pas dire que ces derniers (les pharmaciens du privé) ne sont pas au diapason de ce qui se fait, mais peut-être, à la périphérie, qu’il n’y a pas ce lien qu’il devrait y avoir en tant que système de santé de ma­nière globale», a relevé Dr Ndiaye. «A mon avis, cela devrait exister parce qu’il nous arrive souvent de faire des formations, des recyclages ou des formations complémentaires qui pourraient intéresser les pharmaciens, mais du fait qu’il n’y a pas ce rapprochement on a des difficultés à se parler», a relevé le médecin.

Se prononçant sur la rencontre, il a rappelé l’objectif de garantir à tous les individus un accès universel à la Santé de la reproduction (Sr), particulièrement à la planification familiale (Pf), qui est une nécessité pour l’atteinte des Objectifs du millénaire pour le développement (Omd). Il a, à ce propos, salué l’esprit de la rencontre initiée par Msi qui, dans le cadre du consortium Issu, a lancé une stratégie pour impliquer et engager le secteur privé de la santé dans l’offre de service de Sr/Pf intégrée qui s’articule autour d’un programme d’implantation d’un réseau de 80 pharmacies pilotes de la Pf dans la région de Dakar. La stratégie proposée par Issu et Msi a été acceptée par les autorités du secteur pharmaceutique et les districts de Dakar Nord, Sud, Ouest, Centre, de Pikine, Gué­diawaye, Keur Massar, et Mbao en sont les districts pilotes.

Aps

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !