Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Amadou Makhtar Dieye, professeur de pharmacologie à l’Ucad : «Il faut plus de rigueur dans la prescription de somnifères» - 13/02/2006 - Le quotidien - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Lors des 16e journées médicales, vous avez insisté sur la nécessité d’être plus regardant dans la prescription de certains médicaments contre l’insomnie, qu’en est-il exactement ?
Nous avons simplement dit que devant une insomnie, il y a des benzodiazodines, qui sont plus indiquées que d’autres. L’enquête que nous avons faite a révélé que les benzodiazodines qui sont souvent prescrites par les médecins ne correspondent pas aux molécules qu’on aurait dû utiliser devant une insomnie isolée.

Et quand il s’agit de benzodiazodines, il est préférable de donner celles qu’on appelle à courte durée d’action qui ne donnent pas de métaboliques actifs et qui permettraient au lendemain de se réveiller et d’être en forme. Mais si on donne des produits qui ont une durée de vie très longue, le lendemain, la personne peut avoir un réveil très désagréable. Elle est somnolente et ça, ne lui permet pas d’être efficace durant la journée. Et c’est dangereux même si la personne doit conduire une voiture ou voyager.

Quelles sont les statistiques qui pourraient permettre d’avoir une idée précise de l’ampleur des dégâts de ces mauvaises prescriptions ?
Nous n’avons pas fait un travail pour voir les méfaits de l’utilisation qui ne semble pas correcte de ces médicaments. Nous n’avons pas fait d’études à ce niveau. Mais c’est quelque chose que nous avons constaté à la suite d’enquête qui a été effectuée au niveau des médecins mais également au niveau des médecins généralistes et même spécialistes du secteur public.

Comment éviter ces mauvaises prescriptions ?
La méthode est qu’il y ait une information pharmaceutique constante auprès des prescripteurs pour leur rappeler les règles de prescription, les médicaments à prescrire devant une pathologie donnée. Il faut qu’il y ait des formations continues des médecins qui sont sur le marché sénégalais. Parce qu’on se forme en 1980, on reste médecin jusqu’en 2006, mais il y a les choses qui évoluent et les médecins doivent suivre une formation continue pour ne pas êtres laissés en rade.

Quelle appréciation, faites-vous des journées médicales de l’Université de Dakar ?
Ces journées sont une bonne chose. C’est l’occasion pour nous, médecins, pharmaciens, d’échanger, de partager. Ce n’est que dans l’échange ; qu’on peut progresser.

Yathé Nara Ndoye

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !