Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Contraceptif à longue durée : 27 millions de femmes visées - 28/02/2013 - Sud Quotidien - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Plus de 27 millions de femmes des pays les plus pauvres du monde vont accéder au cours des six prochaines années à Jadelle®, un implant contraceptif réversible de longue durée, à l'efficacité prouvée, pour un prix réduit de plus de 50 %. C'est du moins ce qui ressort d'un communiqué de presse parvenu hier à Sud Quotidien à la suite d'un accord conclu entre un groupe de partenaires du secteur public et privé.

Le programme d'accès à Jadelle, développé et soutenu par le partenariat entre Bayer HealthCare AG, la fondation Bill & Melinda Gates, la CHAI (Clinton Health Access Initiative), les gouvernements norvégien, britannique, américain et suédois, la CIFF (Children's Investment Fund Foundation) et le Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP), tire parti du mouvement lancé au sommet de Londres sur le planning familial qui s'est tenu au mois de juillet 2012.
Et selon les termes d'un communiqué de presse parvenu hier à Sud Quotidien, des dirigeants de nombreux pays y ont pris l'engagement de donner accès à la contraception à 120 millions de femmes supplémentaires dans les pays en développement d'ici 2020. En réponse à l'appel demandant une collaboration plus efficace entre le privé et le public au sommet de Londres sur le planning familial, les partenaires ont négocié cette réduction de prix pour que cette méthode sous-utilisée et pour qu'elle soit globalement plus abordable et accessibles aux femmes, afin d'élargir à terme les options de contraception disponibles.

Le communiqué d'indiquer qu'en vertu de l'accord signé, le prix unitaire de Jadelle® sera fortement en baisse à compter du 1er janvier 2013, dans plus de 50 pays à travers le monde. L'implant, qui a été pré qualifié par l'OMS depuis septembre 2009, offre une contraception efficace aux femmes, pour une durée pouvant atteindre cinq ans. Le même communiqué de préciser qu'une fois totalement mis en œuvre, le programme d'accès à Jadelle permettra d'éviter plus de 28 millions de grossesses non désirées entre 2013 et 2018, pour éviter , à terme, la mort d'environ 280 000 nourrissons et 30 000 mères. Sans compter que le programme va permettre de réaliser une économie de 250 millions de dollars américains sur les coûts de santé globaux.

Les grandes agences comme le FNUAP et l'USAID, ainsi que les fournisseurs privés communiquent actuellement sur la réduction de prix auprès de leurs bureaux nationaux et partenaires gouvernementaux, afin d'assurer que le nouveau prix soit reflété dans les plans de distribution de contraception renseigne en outre le communiqué. Il a été fait observer qu'aujourd'hui, plus de 200 millions de femmes et jeunes filles des pays en développement qui souhaitent éviter les grossesses n'ont pas accès à une contraception moderne.

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !