Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Célébration de la journée mondiale de lutte contre la tuberculose à Sedhiou : l'approche transfrontalière contre le bacille de koch - 26/03/2013 - Sud Quotidien - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La commune de Tanaff dans le sud est de Sédhiou a abrité avant-hier, dimanche 24 mars, la journée régionale de lutte contre la tuberculose à l’instar de la communauté internationale. A cette occasion, les techniciens ont fait part des difficultés dans le traitement lié aux cas de perdus de vue, la mobilité transfrontalière et la faiblesse des moyens de prise en charge.

Le choix de cette jeune commune de Tanaff pour abriter cette célébration ne saurait être fortuit du fait de sa proximité avec la Guinée Bissau et de surcroit en ce dimanche jour de marché hebdomadaire fréquenté par des milliers de personnes. Ce cadre ainsi propice à la diffusion des messages a servi de tribune aux techniciens de la santé pour sensibiliser les communautés sur les modes de prévention et de traitement de la tuberculose.

Cette grande mobilité transfrontalière doublée de l’enclavement explique quelque peu des cas fréquents de perdus de vue des malades sous traitement. Samba Ndiaye l’infirmier chef de poste de Tanaff déclare que «la position carrefour de Tanaff fait que le mouvement des populations est très grand dans la zone. Des sénégalais venant de plusieurs régions ainsi que des sujets en provenance de la Guinée Bissau s’y retrouvent. Nous nous efforçons d’assurer leur prise en charge mais nous butons sur des obstacles que sont l’enclavement et la grande différence entre pays voisins. Ce qui explique aussi des cas perdus de vue, c'est-à-dire des malades qui abandonnent le traitement au bout de deux mois sur les six à observer obligatoirement».

La faiblesse des moyens annihile des efforts

Samba Ndiaye de poursuivre que «Tanaff a ardemment besoin d’un laboratoire pour faire les tests et éviter les longues distances jusqu’à Goudomp à une soixantaine de kilomètres ou encore à Sédhiou, localité difficile d’accès en toutes saisons». Jean Bruno Diatta le superviseur des soins de santé primaires du district sanitaire de Goudomp a indiqué que des difficultés sont de plusieurs ordres notamment les pesanteurs culturelles assimilées à la tuberculose et la mobilité entre pays voisins. Mais à côté, Bruno Diatta rassure que des stratégies de dialogue transfrontalier sont en cours pour la prise en charge et de la tuberculose et du VIH/Sida «nous développons des stratégies de mobilisation sociale transfrontalière avec la Guinée Bissau pour harmoniser nos interventions et faire en sorte que les populations aient une meilleure prise en charge médicale».

Ansou Bandia le responsable du bureau régional de l’éducation pour la santé de Sédhiou a rappelé que « la région de Sédhiou enregistre une prévalence de 183 cas dont 45 dans le département de Bounkiling, 52 à Goudomp et 86 à Sédhiou. Le taux de succès tourne autour de 67%, le taux de décès 7,1%, celui des échecs 3,8% et le taux d’abandon 6,8%. Nous recommandons aux malades qui toussent plus de quinze jours de se rapprocher de nos services le plus vite possible.

La tuberculose est une maladie qui se guérit si la prise en charge est correctement suivie. Le thème de cette année est «grandir sans tuberculose» a ajouté Ansou Bandia. Au nom de Dr El Hadji Kalidou Konté le médecin chef de région il a fait part de sa satisfaction pour la qualité des prestations tout comme le maire de Tanaff Ibrahima Gomis engagé à appuyer la politique de l’Etat ainsi que des bonnes volontés pour une meilleure santé des populations.

Moussa DRAME

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !