Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Elimination du paludisme à l’horizon 2015 : un défi encore à relever - 19/05/2013 - Le quotidien - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Eliminer le paludisme d’ici à 2015, c’est l’objectif que s’est assigné le programme stratégique 2010-2015. Vu les résultats obtenus après des décennies de lutte, les acteurs estiment que l’espoir est cependant permis. Ce, d’autant plus que la situation du paludisme au Sénégal, a beaucoup évolué favorablement. «Nous sommes pas­sés à des taux de prévalence de 30 à 40% dans certaines régions à 5%. Alors que le taux de prévalence national est de 3%», révèle Oumar Guèye, chef du service de parasitologie de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar.

Des résultats certes, satisfaisants, mais qui sont encore fragiles. Des nouveaux défis s’imposent alors aux acteurs de la lutte contre la maladie. Dans sa communication, Oumar Guèye soutient qu’en ce qui concerne par exemple les médicaments utilisés dans le traitement du paludisme, les dernières informations montrent qu’au niveau de la zone asiatique, il y a des niveaux élevés de résistances qui sont apparus. Ces dites résistances, si l’on n y prend garde, risquent d’annihiler tous les résultats obtenus jusque-là. C’est le cas par exemple de la chloroquine qui a montré ses premiers signes d’inefficacité en Asie du sud-est, avant de se propager en Afrique de l’ouest.
L’autre défi concerne les vecteurs. Pour le moment, rassure le conférencier, les insecticides sont encore efficaces. Seulement informe-t-il, il y a «certains résultats qui commencent à parler de diminution de sensibilité notamment des insecticides».
Heureusement, se réjouissent les acteurs, des perspectives existent, notamment, le fort engagement de la Communauté internationale, à travers la communauté des bailleurs de fonds, en partenariat avec les Etats, l’Oms, et les Fondations qui luttent pour l’élimination de la maladie.
A cela, s’ajoute la recherche qui a développé de nouveaux outils, à savoir la chimio-prévention saisonnière, fruit du partenariat entre le Sénégal et les bailleurs de fonds.
Malgré tout, dans les zones du nord et de la banlieue dakaroise, le paludisme résiste encore. Suffisant pour Oumar Guèye, de préconiser un programme adapté, puis­que «ce sont des zones d’exception du fait de leur environnement, de la densité humaine et des inondations qui annihilent souvent les efforts des acteurs.»

Écrit par Ngoundji DIENG

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !