Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Séminaire de la PNA : les besoins en médicament du Sénégal estimés à près de 40 milliards de Fcfa - 01/06/2013 - Le soleil - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Les rideaux sont tombés hier, à Saly Portudal, sur la rencontre organisée par la Pharmacie nationale d’approvisionnement (Pna) sur la quantification des besoins et la planification des approvisionnements en médicament. À la fin de la manifestation qui a démarré lundi dernier et à laquelle ont participé tous les acteurs de la santé, il a été retenu que pour atteindre les Omd, le Sénégal a besoin de médicaments pour toutes les maladies confondues d’une valeur de près de 40 milliards FCfa.

La Pharmacie nationale d’approvisionnement (Pna) est la structure nationale d’approvisionnement de tout le pays en médicaments essentiel et générique. Ce grossiste répartiteur a réuni pendant près d’une semaine à Saly les pharmaciens, les médecins généralistes, les spécialistes, bref tous les spécialistes de la santé, pour faire la quantification des besoins en médicament du Sénégal. S’expliquant sur la quantification, Dr Daouda Diop, conseiller spécial du directeur général, chargé des affaires techniques à la Pna, a indiqué qu’en fonction des affections les plus fréquentes dans chaque pays, on détermine les médicaments pouvant les soigner ; et c’est ce qui constitue la première sélection. Une sélection qui est été faite en amont, a-t-il souligné ; et il ne restait que la quantification à faire et qui a nécessité l’exercice auquel les participants ont été conviés pendant 5 jours, dans le cadre d’un co-financement Pna et Division de la lutte contre le sida. Pour la période 2014-2015, ils ont donc quantifié tous les besoins en médicament pour prendre en charge toutes les infections, affections des populations. Avec la nouvelle politique de couverture maladie universelle, qui prend en compte les besoins pour les cibles de 0 à 5 ans et les personnes âgées jugées vulnérables, Dr Diop indique que sa réussite dépend de la disponibilité des médicaments. Si connaître les médicaments et les quantifier est un fait, les financer pour les avoir en est un autre, a reconnu le chargé des affaires techniques de la Pna qui avance que les coûts sont définis et les premières estimations non encore officielles sont fixées à 40 milliards de francs Cfa pour avoir ce dont on a besoin pour les deux années à venir.

Amath Sigui NDIAYE

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !