Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

6ème congres des gynécologues et obstétriciens : l’accent sur les cancers gynécologiques et mammaires - 29/06/2013 - Sud Quotidien - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

L’association sénégalaise des gynécologues-obstétriciens (Asgo) a révélé au cours d’un point de presse organisé hier, vendredi 28 juin, que les cancers gynécologiques et mammaires constituent les premiers types à l’origine des décès chez les femmes atteinte de la maladie dans le monde. C’est pourquoi elle a porté son choix sur le thème « prévention et traitement des cancers gynécologiques et mammaires » lors de son congrès qui va se tenir du 2 au 4 juin à l’université Cheikh Anta Diop de Dakar.

Les cancers gynécologiques et mammaires constituent les premières causes de mortalité chez les femmes atteintes de la maladie dans le monde. C’est du moins ce qu’a révélé le Pr Jean Charles Moro, gynécologue-obstétricien à l’université Cheikh Anta Diop de Dakar. Il s’exprimait hier, vendredi 28 juin, lors d’un point de presse organisé en prélude du 6éme congrès feu Dr Papa Massal Diop, de l’association sénégalaise des Gynécologues-obstétriciens(Asgo). Ce congrès prévu du 2 au 4 juillet à l’université Cheikh Anta Diop de Dakar et placé sous le thème «Prévention et traitement des cancers gynécologiques et mammaires »

Revenant sur la pertinence du thème, le Pr Charles Moro a indique qu’il obéit à un souci de mesurer le chemin à parcourir et partager les nouvelles mesures scientifiques. Si l’on sait que la question revient tous les 2 ans au congrès de l’Asgo

«Nous avons choisi ces deux types de cancer pour mieux sensibiliser les populations. Mais aussi à les amener à une prise conscience du bien fondé du dépistage, de la vaccination pour le cancer du col de l’utérus. C’est l’occasion pour nous aussi de sensibiliser les autorités afin que les vaccins contre le cancer du col de l’utérus soient accessible à toutes les couches de la population », a-t-il soutenu.

Concernant les sous thèmes du congrès, « la périnatalité et la contraception », le Pr Moro a fait remarquer que le Sénégal a enregistré des efforts considérables dans la lutte contre la mortalité infantilo-juvénile avant de souligner que beaucoup de choses restent toutefois à faire en ce qui concerne la mortalité néonatale au vu du manque de structures comme les crèches.

S’agissant de la contraception, l’Asgo note qu’elle a toujours apporté sa contribution pour une plus large utilisation des méthodes contraceptives au Sénégal.

«La planification familiale a toujours été et demeure une stratégie majeure et prioritaire dans le combat que nous menons tous les jours afin de réduire la mortalité et la mobilité maternelle, néonatale et infantile. Aujourd’hui, il n’est plus besoin de démontrer que l’absence d’espacement des naissances est étroitement corrélée à une augmentation certaine des risques sanitaires pour les mères et les enfants », affirme le Pr Moro.

Selon les membres de l’association sénégalaise des gynécologues-obstétriciens, ce congrès rentre en droite ligne de l’exécution de ces missions. Il s’agit pour eux d’une activité statuaire. «Ce congrès 6éme du genre porte le non d’un illustre confrère disparu, Feu Dr Papa Massal Diop. L’hommage qui lui sera rendu en présence de sa famille aura une vertu pédagogique, surtout en direction des de nos jeunes collègues qui embrassent la profession », précisent t-ils le président de ladite association.

Ndeye Aminata CISSE

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !