Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Lutte contre le paludisme : les professionnels veulent rendre les antipaludéens de qualité plus accessibles - 01/07/2013 - Le soleil - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La société Novartis a réuni, le 26 juin dernier, en Ouganda, des professionnels venus de plus de 25 pays d'Afrique dans le but de discuter du problème des antipaludéens non conformes dans ce continent et aborder les principaux thèmes et défis auxquels est confrontée la communauté de lutte contre le paludisme. Novartis, une société suisse qui propose des solutions thérapeutiques innovantes destinées à répondre aux besoins en constante évolution des patients et des populations, est soucieuse d’améliorer l’accessibilité des traitements antipaludéens de qualité.

Selon le communiqué de presse parvenu à notre rédaction, la société a organisé une réunion de professionnels venus de 25 pays d’Afrique afin de lutter contre le paludisme, mais aussi pour que tous les patients puissent accéder aux meilleurs antipaludéens disponibles. « La réussite du traitement contre le paludisme dépend de la haute qualité des antipaludéens », indique le communiqué.

Le Pr. Bob Snow, président du service de Santé publique pour la lutte contre le paludisme au Kemri-Wellcome Trust, a ajouté que « les progrès accomplis pour atteindre une réduction considérable de la charge de paludisme en Afrique seront rapidement compromis, si nous ne nous attaquons pas au problème endémique des antipaludéens de mauvaise qualité au sein du secteur privé. Le problème doit être rapidement traité à travers un effort de collaboration entre les gouvernements et les parties prenantes de la lutte contre le paludisme, afin que nous puissions nous assurer que tous les patients aient accès aux meilleurs antipaludéens disponibles ». Avec le soutien d’importantes organisations internationales, telles que le Fonds mondial, la Clinton health access initiative, Act watch, la Foundation for innovative new diagnostics et la Global business coalition, Novartis a développé un programme d'ateliers, en vue de résoudre ces problèmes et accroître les efforts de lutte contre le paludisme. Cette année, le thème de l'atelier du National malaria control program (Nmcp) est : « Elargir l'accès aux combinaisons thérapeutiques à base d'artémisinine (Cta) ».Le Dr Okui Albert Peter, directeur du programme Nmcp en Ouganda, a, pour sa part, expliqué qu’« une grande partie des Africains se procure des traitements antipaludéens auprès du secteur privé, cependant, la qualité ne peut pas toujours être garantie ». Poursuivant, il a soutenu : « Aujourd'hui, plus que jamais, il est important que nous développions des solutions durables qui ne comptent pas uniquement sur les fonds de donateurs pour nous assurer que des traitements efficaces et abordables atteignent les patients qui achètent leur traitement auprès de sources privées ».

Cora PORTAIS (stagiaire)

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !