Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Couverture maladie universelle : quatorze départements en phase pilote - 20/09/2013 - Walfadjri - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le lancement officiel de la couverture maladie a lieu aujourd’hui. Avec sa mise en place, 80 % de la population s’exerçant dans l’informel pourrons bénéficier de soins de santé. Pour l’année 2013, 14 départements sont concernés à travers le slogan «une collectivité locale, une mutuelle de santé». «Une collectivité locale, une mutuelle de santé». C’est le slogan de la campagne de Couverture maladie universelle (Cmu) dont le lancement est prévu ce matin. Avec 14 départements pilotes pour 2013, l’intervention se fera à travers les axes que sont la mise en place des mutuelles de santé et réseaux de mutuelles au niveau départemental et régional.

Il s’agira, notamment, de renforcer les mécanismes de financement des mutuelles de santé, des systèmes d’administration et de gestion, et de la communication. En effet, au Sénégal, environ 80 % de la population sénégalaise composée des travailleurs du secteur de l’informel et du monde rural, ne bénéficient d’aucune couverture maladie. Ceci est dû aux difficultés qu’ont les ménages à supporter leurs dépenses de santé. Avec la mise en place du programme de couverture maladie, cette tranche de la population pourra accéder plus facilement aux soins de santé. En effet, ce programme va permettre la réduction des inégalités d’accès aux soins et de favoriser l’équité, estiment les autorités.

Pour le fonctionnement de ce programme, des options stratégiques ont été prises. Il s’agit des subventions générales à allouer aux mutuelles de santé, pour leur permettre d’étendre leurs paquets de prestation du poste de santé à l’hôpital national. Mais aussi des subventions ciblées pour la prise en charge médicale des indigents. Ainsi que l’élaboration d’un plan de communication, le renforcement du système de suivi-évaluation et de la professionnalisation de la gestion santé. A cela s’ajoute, selon le communiqué, les options stratégiques relatives à la gestion des politiques de gratuité existantes, la réforme des Institutions de prévoyance maladie (Ipm) et la mise en œuvre de la nouvelle initiative de gratuité des soins pour les enfants de 0 à 5 ans. «Le schéma opérationnel est déjà défini et sera bientôt mis en œuvre», assurent les acteurs de la santé. Il s’agira toujours selon eux, de procéder à une application progressive des exemptions de payement des soins jusqu’à assurer la prise en charge totale sur toute la pyramide sanitaire. D’autres réalisations pour la promotion des mutuelles de santé sont également en cours. Il s’agit du démarrage du processus de mise en place de l’Office national de la mutualité sociale et du Fonds national de garantie des mutuelles sociales, conformément aux dispositions de l’Uemoa portant réglementation de la mutualisation sociale. «Les projets de décrets sont déjà dans le circuit administratif», selon le communiqué.

Diomma DRAME

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !