Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Sedhiou : vers des perturbations dans le secteur de la santé ; Le SYNTRAS menace de bloquer le système - 08/10/2013 - Sud Quotidien - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le syndicat national des travailleurs de la santé menace de paralyser le fonctionnement du système sous huitaine, si ses points de revendication dont le paiement des fonds de motivation, restent inassouvis. Ils exigent également la reconsidération des contrats annulés par l'actuel directeur. Celui-ci déclare que ces contrats sont nuls et non avenus. Est-ce le début d'un bras de fer ?

Des nuages de perturbations s’amoncèlent depuis quelques jours dans le secteur de la santé à Sédhiou. C’est le résultat du rebondissement des membres du Syndicat national des travailleurs de la santé (SYNTRAS) sur les fonds de motivation détournés en 2011 par le gestionnaire d’alors de Kolda. Mouhamadou Diop Ndiaye, le représentant du SYNTRAS à Sédhiou, déclare que « les fonds de motivation détournés à Kolda en 2011 ne sont toujours pas payés et deux trimestres restent encore non payés. Nous en avons assez du dilatoire du ministère de la santé ».

Ces blouses blanches réclament aussi de l’Etat deux mois d’arriérées de salaire pour le personnel contractuel : « l’Etat reste nous devoir deux mois de salaires et c’est dur pour nous. Nous donnons jusqu’au 8 octobre c'est-à-dire ce mardi si rien n’est fait nous allons boycotter toutes les activités de santé publique », renchérit M. Ndiaye. A défaut, ajoute Mouhamadou Diop Ndiaye, « nous allons perturber le secteur allant même jusqu’à saboter le plan de couverture maladies universelle. Nous sommes plus représentatifs ici dans la région de Sédhiou et nous allons complètement paralyser le système ».

Dans un tout autre registre, ces travailleurs de la santé exigent que soient reconsidérés les contrats au nombre de onze, annulés par l’actuel directeur. « Nous demandons au directeur de valider tous les contrats signés par le directeur sortant, à défaut nous allons non seulement perturber mais aussi nous n’hésiterons pas à saisir la justice ».

Le directeur de l’hôpital qui dit refuser ce « jeu de diversion », déclare que ces contrats sont « nuls et non avenus » pour avoir été signés par le directeur sortant Ousmane Guèye, bien après son affectation. « Les contrats, c’est bien après le décret d’affectation qu’ils ont été signés par le directeur sortant ousmane Guèye, ça c’est écrit noir sur blanc. Vraiment je n’ai pas de commentaire particulier à faire, c’est de la diversion, c’est de l’histoire ancienne pour nous déstabiliser dans l’excellent travail qui est entrain d’être fait à l’hôpital de Sédhiou », a déclaré Cheick M’baye Seck.

Et de promettre de faire des révélations sur des cas de vols et de pillages perpétrés, selon eux, par le directeur sortant, entre autres, au préjudice des populations.

Moussa DRAME

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !