Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Plus 300.000 diabétiques ne sont pas suivis médicalement - 12/11/2013 - Le soleil - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Sur les 400.000 diabétiques identifiés au Sénégal, seuls 60.000 bénéficient d’une prise en charge effective. Aussi, 80 % des personnes souffrant de cette maladie ne sont pas diagnostiquées, soit environ 300.000 diabétiques. L’information a été donnée à la presse, hier, par des responsables du Centre antidiabétique Marc Sankalé. La prise en charge effective des 400.000 diabétiques que compte le Sénégal est une préoccupation pour le département de la Santé et l’Association sénégalaise de soutien aux diabétiques (Assad). Au moins, plus de 300.000 ne sont pas suivis médicalement.

Selon le directeur du Centre antidiabétique Marc Sankalé de l’hôpital Abass Ndao, le Pr. Seydou Nourou Diop, près de 80 % des cas ne sont pas diagnostiqués. Poursuivant, il informe que dans les pays à faible revenu comme le Sénégal, la maladie touche la population active composée des personnes ayant entre 30 et 50 ans. Ce faisant, les experts préconisent l’organisation de plusieurs séances de dépistage, un meilleur suivi et une bonne prise en charge des malades. A cet effet, le secrétaire général de l’Assad, Baye Oumar Guèye, suggère un soutien social et psychologique.

Il s’agit ainsi de voir comment les cardiologues, néphrologues, dentistes et neurologues peuvent travailler en synergie pour prévenir de nouveaux cas. Une approche jugée salutaire, dans la mesure où la maladie peut être source de complications liées aux pathologies du cœur, des reins ou des pieds. Le diabète est non transmissible, mais il présente un réel problème de santé publique. Aujourd’hui, la maladie touche 430 millions de personnes à travers le monde avec des projections de 552 millions à l’horizon 2030. Et près de 65 % des diabétiques vivent dans les pays à faible revenu.

La Journée mondiale du diabète est célébrée le 14 novembre de chaque année. Au Sénégal, la cérémonie officielle est prévue le 25 de ce mois à Fatick avec comme thème : « Prévention et éducation ». D’ailleurs, en Afrique francophone, le Sénégal fait figure de pionnier dans la lutte contre cette affection avec la création, dès 1965, du célèbre Centre Marc Sankalé. Au total, 10 centres de santé de la capitale assurent deux consultations hebdomadaires. De plus, chaque région est dotée d’une unité de prise en charge avec un personnel qui suit régulièrement des sessions de renforcement de capacités.

Mamadou Lamine DIATTA

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !