Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Février 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Novembre/Décembre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Décembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Neurologie de l'hopital fann : les 2/3 des cas de décès sont victimes d'Avc - 30/11/2013 - Sud Quotidien - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Selon le professeur Mouhamadou Mansour Ndiaye, chef de service clinique neurologique du centre hospitalier universitaire de Fann, le 1/3 des malades internés dans son département souffre d’accidents vasculaires cérébraux, dont les 2/3 parmi eux finissent par rendre l’âme.

Les ravages causés par les accidents vasculaires cérébraux au Sénégal sont inquiétants. En effet, selon, Mouhamadou Mansour Ndiaye, chef de service clinique neurologique du centre hospitalier universitaire de Fann, le 1/3 des malades internés dans son département souffre d’accidents vasculaires cérébraux dont les 2/3 finissent par décéder.

Mouhamadou Mansour Ndiaye a tenu ces propos lors de la séance académique de l’académie nationale des sciences et techniques du Sénégal (ANSTS) tenue ce vendredi 29 novembre.

Le professeur Ndiaye animait un thème portant sur « la neuroradiologie interventionnelle » qui est une forme de radiologie chargée de traiter certaines affections cérébrales, notamment les affections des vaisseaux qui mènent au cerveau.

L’importance de cette dite intervention est qu’elle permet par le même examen de poser le diagnostic et même temps faire le traitement sans recourir à « l’ouverture» du crâne. Malheureusement ce mode de traitement n’est pas effectué au Sénégal depuis plusieurs années. Ceci, à cause des matériels techniques indisponibles, a indiqué le professeur Ndiaye.

Fatou NDIAYE

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !