Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Aide aux populations d’Oussouye : De jeunes médecins et assimilés créent “ Kassa Santé ” - 21/02/2006 - Le soleil - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

S’unir pour promouvoir leur savoir-faire et venir en aide aux populations du département d’Oussouye. C’est la “noble ambition” déclarée de jeunes professionnels du secteur médical et paramédical qui ont mis en place à cet effet l’association “Kassa Santé”.
Une soixantaine de jeunes médecins, pharmaciens, chirurgiens dentistes et autres professions de la santé originaires du département d’Oussouye ont porté sur les fonts baptismaux une association appelée “ Kassa Santé ”.

L’assemblée générale constitutive de la structure a eu lieu samedi dernier, à Dakar, au Centre national de recherche éducationnelle sis à Mermoz, devant de nombreux invités dont des représentants du Collectif des cadres casamançais.
Élu au poste de président, Albert Manding Manga, gynécologue-obstétricien de son état, a donné les raisons de la mise sur pied de l’organisation, expliqué que cela a été décidé suite à des problèmes d’insertion après formation et obstacles de promotion dans les carrières chez les diplômés du secteur médical et paramédical d’Oussouye. M. Manga ajoute aux motivations le manque d’activités concertées d’aide aux populations du Kassa (la zone géographique d’origine) dans le domaine de la santé. Aussi lui et ses camarades ont-ils créé “ Kassa Santé ” pour faire la promotion des leurs diplômés en matière de santé. Lui et ses collègues comptent, au demeurant, sur le soutien des “ aînés ” devanciers en la matière pour leur “ ouvrir des réseaux de contacts en (leur) transmettant des références de profession de sorte à susciter de nouvelles vocations”.
Mieux, l’association entend, sur la base d’une synergie soutenue et renforcée, “ contribuer à la prise en charge médicale des populations du Kassa ”. Et, à l’en croire, lui et ses collègues comptent organiser des “ caravanes de santé ”. D’ailleurs, un programme d’activités démarrera dès le mois de mars prochain. Modernité aidant, un site web de l’association est en cours de construction pour faire la “ promotion de “ Kassa Santé ” et informer sur ses activités ”.
Saisissant le bal au bond, la présidente de la commission sociale du Collectif des cadres casamançais, Mme Ursule Diatta, a félicité les initiateurs de l’association et fait valoir que son organe envisageait, dans son programme, l’aide médicale aux populations de la région naturelle de Casamance. Elle a ainsi fait une offre de partenariat pour entreprendre une caravane de santé dans le département d’Oussouye.

Invité d’honneur parmi d’autres, le Pr. Diallo Diop, qui a confié son attachement à la localité pour y avoir servi à ses débuts dans la santé, a relevé l’engagement ainsi pris par des jeunes d’œuvrer pour le bien-être des populations de leur terroir. Selon lui, “ c’est un exemple à offrir à l’ensemble des jeunes du pays ” faisant valoir l’enracinement plutôt que la “ fugue ” vers l’étranger. D’aucuns ont ajouté dans la même veine que “ personne d’autre ne viendra développer la Casamance ” à la place des fils de la région, et que c’est valable pour le Sénégal et l’Afrique.
En fait, c’est sous l’inspiration d’une brave dame du nom Noëlla Diatta que l’idée d’une telle association a pu germer et devenir une réalité “ porteuse d’espoir pour les populations du Kassa ”, selon le mot du représentant du comité d’initiative ”, Sikindo Alexis Senghor.
Reste à traduire en acte les “ nobles ambitions ”, conscients, lui et ses collègues, que la “ tâche ne sera pas aisée et sera parsemée d’embûches ”. Le président de l’association a, d’ores et déjà, prévenu contre les “ tentatives de récupération qui ne sauraient manquer ” pour une structure qui souhaite être “ le réceptacle des bienfaiteurs du Kassa ”.

M.L.Badji

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !