Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Lutte contre la lèpre : le Sénégal s’achemine vers l’éradication de la maladie - 27/01/2014 - Le soleil - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le Sénégal se dirige vers l’éradication de la lèpre en dépit de la persistance de certaines poches de résistance dans la région de Diourbel. Les techniciens et partenaires sociaux ont fourni des explications sur l’évolution de la prévalence de la lèpre au Sénégal. Selon le responsable de l’Association allemande de lutte contre la lèpre et la tuberculose (Dahw), Mohamed Cissé, notre pays se dirige vers l’éradication de cette maladie.

« Le Sénégal, avec un taux de prévalence de 0,26 pour 10.000 habitants, tend vers l’éradication de la lèpre. Les statistiques montre que 70 % des malades ont été dépistés parce que les comités mènent des campagnes de sensibilisation jusque dans les domiciles ; ce qui est très important », a-t-il soutenu. M. Cissé a rappelé que l’Organisation mondiale de la santé (Oms) parle d’éradication lorsque le germe de la maladie ne circule plus dans un pays. Au Sénégal, la région de Diourbel a enregistré 54 nouveaux cas de lèpre alors que le taux de mutilation à l’échelle nationale est de 13,9 %. Moustapha Cissé, responsable du programme social de la (Dahw), a révélé que les 35 nouveaux cas de lèpre sont décelés à Touba. Quant à Cheikh Ndiaye, le directeur de l’Action sociale, il a noté que cela est lié à plusieurs facteurs. « Touba est une ville cosmopolite où il y a beaucoup de facteurs qui font que la mendicité est tolérée. La ville est le refuge de ces malades qui sont persécutés dans d’autres pays. Toutefois, ces nouveaux cas constatés dans la région de Diourbel sont sous contrôle médical. Il faut davantage sensibiliser les malades », a-t-il plaidé.

Le responsable national du programme de lutte contre la lèpre, Dr William Joubi a, pour sa part, dressé un tableau de la situation de la maladie dans la région de Diourbel. « Au total, 55 personnes sont atteintes dans la région de Diourbel, dont 39 femmes et 14 enfants. Pour les cas avec infirmité de grade D, nous avons 6 cas. Par rapport au nombre de cas enregistrés en 2013, nous avions 52 cas pour la forme Mb et un cas pour la forme colibacillaire. Le taux de guérison est de 89 % pour la forme multibacillaire, et 50 % pour celle colibacillaire », a-t-il indiqué.

Mamadou DIEYE

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !