Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Mouvement - Grève de 48 heures des médecins du Sames : le mot d’ordre respecté à Nabil Choucair et Hoggy - 04/03/2014 - Le quotidien - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Pour la deuxième fois de suite, les médecins membres du Syndicat autonome des médecins du Sénégal (Sames) ont paralysé les hôpitaux en début de semaine. Un tour effectué hier à l’hôpital général de Grand-Yoff et à Nabil Choucair a permis de constater le niveau de détermination des médecins, qui réclament au gouvernement de meilleures conditions de travail ou encore des salaires décents.

Il n’y avait pas du tout hier du rush au niveau des cabines de consultation dans certains services, notamment à l’Hôpital général de Grand-Yoff (Hoggy) et au district sanitaire Nabil Choucair. Le mouvement d’humeur des médecins, membres du Syndicat autonome des médecins du Sénégal (Sames) est passé par-là. En effet, le mot d’ordre des 48 heures de grève a été respecté par Dr Mbaye Paye et ses camarades.

Un tour effectué au niveau de ces deux établissements sanitaires a permis de faire le constat. La volonté d’obtenir satisfaction a été telle qu’hier, les médecins, qui pourtant étaient à leur poste, ont rangé gangs et blouses pour croiser les bras devant les patients.

Au niveau de Nabil Choucair, le mot d’ordre du Sames a été bien respecté. «Nous sommes bien en grève. On assure seulement les urgences», a confié Dr Fofana, adjointe au médecin chef de ce centre. Sans sa blouse, le médecin, trouvé en pleine discussion dans son bureau avec des collègues, indique qu’il n’y a pas de consultation ce jour. «On respecte le mot d’ordre du Sames. Comme vous pouvez le constater, je suis là, mais sans blouse. On assure les urgences, car on ne peut pas paralyser tout le travail», a-t-il indiqué.

Pourtant, le travail ne semble pas paralysé au niveau de Nabil Choucair. L’on a noté des entrées et sorties des patients. Même s’il n’y a pas eu les rangs habituels au niveau de la cabine de consultation, il y avait quand même des patients en attente d’être consultés vers les coups de dix heures. Le même constat a été fait à l’Hôpital général de Grand-Yoff où les mé­decins ont observé le mot d’ordre.
Cependant, contrairement à Nabil Choucair, les médecins du Sames au niveau de l’Hoggy ont opté pour la politique de la chaise vide. «Il n’y a que le personnel qui est présent pour passer les urgences», indique-t-on au niveau de l’Hoggy où les grévistes ont brillé par leur absence. En attendant d’avoir l’issue de ces mouvements d’humeur des médecins, les malades et autres patients sont obligés de prendre leur mal en patience.

Écrit par Khady SONKO

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !