Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Prévention des affections bucco-dentaires : Les dentistes du Sénégal ciblent l’enfant handicapé - 29/01/2007 - Le soleil - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

L’Association nationale des chirurgiens dentistes du Sénégal (Ancds) s’engage dans la prévention des maladies bucco-dentaires chez l’enfant handicapé. Elle se rendra dans plusieurs centres et villes pour faire le dépistage et pour prodiguer des soins. L’Association nationale des chirurgiens dentistes du Sénégal (Ancds) a lancé jeudi son programme de prévention des affections bucco-dentaires chez les enfants souffrant de handicap physique.

Cette opération s’inscrit dans le cadre de leurs actions sociales. Au-delà de la solidarité manifestée à l’égard de cette couche, ce programme répond à un besoin pressant de cette couche. Car, il est connu de tous que les maladies d’une manière générale et les maladies bucco-dentaires, en particulier, ont des conséquences néfastes sur la vie des enfants et sur leur formation. D’où l’importance de cette action sociale initiée par le docteur Idrissa Pouye.

“ C’est un programme capital voire vital pour le développement de notre pays. Les maladies bucco-dentaires affectent les enfants, d’une manière générale et les enfants handicapés particulièrement.
Elles sont des causes d’absentéisme et elles réduisent la performance scolaire des enfants ”, indique le directeur du Centre Talibou Dabo de Grand-Yoff. En plus, ces pathologies interfèrent négativement sur le handicap.

Ce programme, placé sous l’égide de la Fédération dentaire internationale (Fdi), sera aussi déroulé au Centre pédo-psychiatrique de l’hôpital de Fann, à l’Institut de formation des jeunes aveugles de Thiès, au Centre verbo-tonal de Dakar et à Ziguinchor.

Dans cette dernière ville, les futurs bénéficiaires seront sélectionnés par l’ONG Handicap international. Les victimes des mines anti-personnels seront particulièrement ciblées.
L’Association, auteur de plusieurs œuvres sociales, renouvelle à travers ce programme son engagement à jouer sa partition à l’atteinte des objectifs de notre politique nationale de santé.

“ Nous comptons, à travers ce programme, contribuer à la résolution des problèmes de santé de notre pays ”, explique le président de l’Ancds, docteur Wahab Kane, qui n’a pas manqué de rappeler le travail accompli par leur structure en faveur des couches défavorisées.

D’ailleurs, cette cérémonie a été le lieu de reconnaître les actes concrets posés par cette structure qui ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. “ Ce programme vient à son heure. Le ministre se réjouit de la collaboration entre le ministère de la Santé et de la Prévention médicale et l’Association nationale des chirurgiens du Sénégal ”, affirme le professeur Oumar Faye, directeur de la Santé. Il a représenté le ministre de la Santé et de la Prévention médicale, Abdou Fall.

IDRISSA SANÉ

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !