Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Chirurgie pédiatrique : Les acteurs en formation continue - 06/02/2007 - Le soleil - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Pour faire face au déficit de spécialistes en matière de chirurgie pédiatrique, des agents de la santé au niveau national ont suivi une formation continue à Dakar. Pendant deux jours des chirurgiens, médecins anesthésistes et pédiatres des hôpitaux du Sénégal ainsi que des étudiants en spécialité de chirurgie pédiatrique, de chirurgie générale, d’anesthésie réanimation et de pédiatrie sont en séminaire de deux jours à l’hôtel indépendance de Dakar.

Le Professeur Mamadou Ndoye, membre du comité d’organisation de ce premier séminaire national d’enseignement de chirurgie pédiatrique couplé avec la première journée nationale de perfectionnement en soins infirmiers de chirurgie pédiatrique lors de l’ouverture des travaux situe cette rencontre dans le cadre de la formation continue. La formation selon le Pr Mamadou Ndoye doit être décentralisée, car insiste-t-il, « il est très bon de décentraliser la formation des infirmiers et autres agents de la santé publique ».

C’est pourquoi lors de la rencontre, ce sont des agents de la santé appartenant à des délégations en provenance de toutes les régions qui ont pris part aux cours d’enseignement et de perfectionnement. L’importance du thème du séminaire qui a trait aux urgences chirurgicales chez les nouveau-nés se justifie à plus d’un titre. Pour le Pr Mamadou Ndoye, il est constaté beaucoup d’affection chez les nouveau-nés. D’importants facteurs selon lui expliquent les problèmes constatés chez les nouveau-nés.

Il s’agit entre autres de sous-équipement des infrastructures sanitaires, de la méconnaissance de ces affections d’autant que le Sénégal ne possède que 4 des 10 spécialistes en chirurgie pédiatrique de la sous-région. Il s’y ajoute le manque de matériel sans compter les conséquences de la mauvaise prise en charge des malades consécutives au déficit de médecins spécialistes traitants. À en croire le Pr Mamadou Ndoye, les complications dans les cas d’urgence pour les nouveau-nés dépendent de l’affection. Généralement ce sont les problèmes respiratoires infectieux qui reviennent très souvent.

L’objectif visé par la formation est de porter l’information de façon continue note le Pr Mamadou Ndoye, d’autant que le séminaire à travers la qualité des personnes invitées cherche à ratisser large. « Nous cherchons à travers cette formation à livrer l’information aux acteurs en amont et en aval. D’abord aux sages-femmes qui sont les premières actrices à s’occuper de la femme et de son enfant », dira-t-il en substance.

Rappelons que cette formation continue est organisée sous l’égide de la Faculté de Médecine, de Pharmacie et d’Odontostomatologie, sous le parrainage du recteur président de l’assemblée de l’Ucad et sous le patronage du ministre de la santé et de la prévention médicale.

B.B.SANE

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !