Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Mbour - Dépistage de pathologie du col : « Une centaine de femmes examinées » - 06/02/2007 - Le soleil - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La stratégie Médecin sans blouse lancée à Mbour en Juillet dernier a permis au District Sanitaire de Mbour, de mener plusieurs activités sur le terrain. Le dépistage a été au centre de ces activités. Avec Dr Marie SARR, Médecin Chef du District Sanitaire, le bilan de la stratégie a été fait avant que Dr SARR ne revienne sur la dernière activité tenue à Tefess et qui a vu une centaine de femmes examinées dans le cadre du dépistage pathologie du col.

Immédiatement après le lancement de la stratégie « médecin sans blouse », le plaidoyer du concept au niveau local a été fait. Ce fut l’occasion pour Dr Marie SARR Médecin Chef du District Sanitaire de Mbour, d’expliquer ce que le concept renfermait. Elle a fait remarquer que l’action préventive est tout aussi importante que l’action curative, ajoutant que « Médecin sans blouse » était venu renforcer cette politique de prévention, une priorité du Ministère de la Santé. Aujourd’hui a-t-elle estimé, « Médecin sans blouse » a permis de renforcer la communication par rapport aux pathologies auxquelles le District est confronté.

Aussi, la stratégie aura-t-elle permis d’ébaucher beaucoup d’activités de dépistages (diabète, VIH, de pathologie du col). Un paquet d’activités basées sur la prévention par une communication directe avec les populations, sur l’hypertension artérielle, le VIH/SIDA au niveau des gares routières, des marchés et des « pencs » des villages. Le diabète n’a pas été occulté, ce qui a permis de mieux connaître la maladie au niveau où elle était méconnue. Dr Marie SARR dit avoir partout insisté sur les mécanismes d’apparition de la maladie l’essence de « Médecin sans blouse » étant d’expliquer la genèse de la maladie pour que toutes les précautions soient prises pour ne pas l’avoir.

Perspectives

Parlant des perspectives, le Médecin Chef du District Sanitaire dira qu’il s’agira d’évaluer les activités faites durant 6 mois. Elle a jugé l’activité très intéressante parce qu’ayant permis à tous les prestataires (médecin, sages-femmes, infirmières) de sortir des bureaux pour une proximité de communication. En plus a-t-elle pensé, « Médecin sans blouse » aura permis de savoir le besoin en santé des populations des différentes localités. La stratégie demande des moyens, et c’est pourquoi Dr SARR en appelle à une réflexion pour voir comment renforcer les districts. Elle a aussi souhaité une appropriation de l’activité par les Collectivités Locales, concluant que la stratégie doit être étendue et rendue plus efficiente localement.

Amath Sigui NDIAYE

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !