Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Pour améliorer la prise en charge de la santé et survie de l’enfant : l’institut social de pédiatrie lance un master - 15/02/2018 - Sud Quotidien - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

L’Institut de Pédiatrie Sociale compte démarrer ce mois de février le Master en Santé et survie de l’enfant. La cérémonie de lancement s’est tenue à l’institut pédiatrique de Pikine/Guédiawaye. Ce master prend en compte les programmes clés de survie de l’enfant qui sont dispensés à l’échelle du pays par le ministère de la Santé et de l’action sociale.

Selon le Directeur de l’Institut de pédiatrie sociale à l’Ucad, la formation vient renforcer le personnel de santé. « Cela fait partie des préoccupations des acteurs qui sont sur le terrain, notamment les infirmières et les sages-femmes qui n’ont pas généralement toutes les compétences pour prendre en charge les enfants au niveau des régions médicales et aussi des districts sanitaires », a laissé entendre Pr Saliou Diouf.

Et de poursuivre : « C’est suite à la rencontre avec ces derniers que le besoin de formation s’est manifesté. On a senti la nécessité de mettre en place quelque chose du point de vue de la formation pour améliorer leurs compétences dans la prise en charge de l’enfant », a expliqué le Pr Saliou Diouf. Avant d’indiquer : «Ce master qui n’existe pas encore dans la sous-région est une innovation et peut contribuer à la réduction de la mortalité des enfants. On sait que dans nos pays pour des dizaines d’années encore, les pédiatres seront toujours insuffisants. C’est pourquoi cette formation constitue une alternative crédible par rapport à la prise en charge de l’enfant même au niveau des périphéries ».

Pour lui, la formation cible essentiellement les étudiants en médecine mais aussi les professionnels de santé qui sont dans les districts, notamment les infirmières et sages-femmes qui n’ont pas beaucoup de possibilités de progresser dans le domaine de la santé. La formation dure 2 ans dans les filières Master en santé et survie de l’enfant, Master en nutrition de la mère et de l’enfant et Licence professionnelle de puériculture.

Moussa THIAM

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !