Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

68ème session du comité régional de l’OMS pour l’Afrique : 47 états en conclave à Dakar a partir de ce lundi - 25/08/2018 - Sud Quotidien - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Les ministres de la santé des 47 Etats membres de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) pour l’Afrique se réuniront à Dakar à partir du lundi 27 août, pour examiner la situation sanitaire et adopter des stratégies destinées à relever les défis. L’annonce a été faite par la cellule de communication du ministère de la Santé et de l’Action sociale.

Dakar va abriter la 68ème session du comité régional de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) pour l’Afrique. Une session qui va démarrer à partir du lundi 27 aout et ce jusqu’au 31 aout courant. Selon la cellule de communication du ministère de la Santé et de l’Action sociale qui a donné l’information, les ministres de la santé des 47 Etats membres de cette plateforme sont attendus à Dakar. Plusieurs personnalités participeront à cette importante rencontre dont l’objectif est d’examiner la situation sanitaire et adopter des stratégies destinées à relever les défis. Selon la cellule de communication du ministère de la Santé et de l’Action sociale : « des décisions majeures destinées à améliorer la situation sanitaire dans la région africaine de l’OMS sont attendues des Ministres de la Santé. Les défis à relever concernent, principalement, la santé de la femme, l’accès aux médicaments et aux vaccins, la prévention, les soins et le traitement du VIH/sida, de l’hépatite virale, de la tuberculose et du paludisme, la lutte contre le choléra, la lutte anti-tabac, les risques environnementaux et du changement climatique sur la santé ».

Eradication de la poliomyélite

Pour ladite session placée sous la présidence effective du président de la République, Macky Sall, il sera question d’échanger sur les différents mécanismes pour l’éradication de la poliomyélite. A cet effet, durant cette rencontre, les ministres africains de la santé passeront en revue les progrès accomplis par les Etas membres dans la mise en œuvre des politiques et programme nationaux de santé, avec l’appui de l’Oms et des autres partenaires techniques et financiers.

« L’une de ces questions prioritaires est l’éradication de la poliomyélite. Des progrès remarquables sont accomplis dans la lutte contre cette affection. Compte tenu de ces progrès, la Région africaine pourrait obtenir la certification de l’éradication d’ici à la fin de l’année 2019. L’OMS propose aux Etats membres des interventions prioritaires favorisant la certification de l’éradication de la poliomyélite dans la Région africaine, et contribuant à conserver le statut de pays exempts de poliomyélite après leur certification » a fait remarqué la source.

Financement de la santé

Le financement durable de la santé demeure une préoccupation majeure pour les Etats africains. Durant cette session, les acteurs vont se pencher sur cette question à travers des échanges entre les Ministres de la Santé et leurs Partenaires techniques et financiers afin de trouver des solutions. De l’avis du ministère de la Santé, la viabilité du financement est un élément crucial pour converger vers la couverture sanitaire universelle, et contribuer de ce fait à l’atteinte des Objectifs de Développement Durable (ODD). « Le financement durable passe non seulement par la mobilisation de ressources financières suffisantes pour soutenir les services, mais également par des mesures visant à faire en sorte que ces fonds soient affectés et utilisés de façon équitable, rationnelle et prévisible dans le temps afin de protéger les ménages des difficultés financières », a-t-il fait comprendre.

Pour rappel le directeur général de l’(Oms), Dr Tedros Adhanom Gebreyesus, la directrice générale de l’(Oms) pour l’Afrique, Dr Matshidiso Moeti sont aussi attendus à cette rencontre.

Les maladies non transmissibles en Afrique : Plus de 3,1 millions de décès enregistrés l’an

Pour la 68ème session de l’Organisation mondiale de la Santé pour l’Afrique, les pays membres ont décidé de s’attaquer aux maladies non transmissibles (Mtn) dont le taux de décès en Afrique reste très élevé. Selon les chiffres de l’Oms, la région africaine a enregistré 3,1 millions de décès liés aux maladies non transmissibles, un chiffre en hausse de 29,2 % par rapport aux 2,4 millions de décès dus aux maladies non transmissibles1 notifiés en 2005. Les (MNT) principalement les maladies cardiovasculaires, le cancer, le diabète et les affections respiratoires chroniques constituent selon la source les principales causes de morbidité et de mortalité dans le monde. Des chiffres qui font froid au dos et qui ont amené les acteurs de la santé à l’insérer au cœur de la 68e session du Comité régional de l’Oms pour l’Afrique qui procédera ainsi à une évaluation des progrès accomplis dans la concrétisation des engagements assortis d’échéances en matière de lutte contre les maladies non transmissibles. « Elle identifiera les enjeux et défis et proposera des mesures prioritaires que doivent prendre les États Membres et les partenaires. Cette évaluation s’inscrit dans la perspective de la troisième Réunion de haut niveau de l’Assemblée générale des Nations Unies sur les maladies non transmissibles, qui se tiendra en septembre 2018 », a rappelé la source.

Denise ZAROUR MEDANG

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !