Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Tuberculose : Une journée de dépistage et de sensibilisation au Camp de Thiaroye - 17/03/2007 - Le soleil - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

L’alerte avait été donnée par des cas de personnes atteintes par la tuberculose et trois décès. Les autorités avant-hier avec les préventionnistes et hier par la journée de dépistage gratuit sur le site des sinistrés « Sahara » du camp de Thiaroye avisent. Les autorités de la santé par le biais du Programme national de lutte contre la tuberculose (PNT) ont organisé hier au camp de Thiaroye dans le site nommé « Sahara » des sinistrés des inondations de l’hivernage de 2005, une journée de dépistage gratuit des cas de tuberculose dans les sites focalisés par le camp de Thiaroye.

Pour le Dr Henriette Diop, coordinatrice du Pnt, cette journée de dépistage est motivée par les cas de tuberculeux rapportés par la presse faisant état de plusieurs cas de décès au niveau de ce site de « Sahara ». Les investigations qui ont été faites par les agents de la santé, note-t-elle, ont donné deux cas de tuberculose confirmés qui sont sous traitement et trois cas de décès dont le diagnostic n’était pas posé.

Il s’agit donc pour les autorités sanitaires d’une stratégie de dépistage actif qui n’entre pas dans le cadre de la politique nationale de lutte contre la tuberculose. « Dans notre politique », argumente-t-elle, « il s’agit de faire un dépistage passif au niveau des structures sanitaires avec l’orientation de tous les tousseurs chroniques ». Compte tenu du genre d’habitat dans lequel vivent les sinistrés du camp de Thiaroye, les autorités sanitaires du pays ont jugé bon de procéder à un dépistage actif pour sortir les cas de tuberculeux qui existeraient.

Pour le Dr Henriette Diop, au-delà de la journée de dépistage, cette séance va permettre de faire de la sensibilisation sur la tuberculose au niveau du site de « Sahara » pour que les populations avisent les structures sanitaires les plus proches quand les cas de toux de plus de quinze jours se présenteraient. D’ailleurs, précise-t-elle, la journée mondiale de la tuberculose du 24 mars prochain sera fêtée officiellement dans la banlieue de Pikine. « Suites aux cas de décès signalés dans le camp des sinistrés de Thiaroye et à la promiscuité qui règne dans le département de Pikine », poursuit-elle, « nous avons jugé utile d’organiser une séance de sensibilisation à grande échelle pour augmenter le taux de dépistage dans ce district ».

B.B.SANE

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !