Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Vertiges - 03/03/2007 - Sud Quotidien - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le vertige est un symptôme désagréable, angoissant, fait d’une sensation erronée de déplacement et une illusion de mouvement du corps par rapport à l’environnement dans lequel on se trouve. Ce trouble reflète un désordre du système de gestion neuro-vasculaire et otologique de la position de notre corps dans l’espace. Les médecins distinguent le vertige vrai de la sensation vertigineuse.

Ce détail sémiologique n’intéresse pas la personne qui en souffre et qui, décrit une sensation de rotation, tendance à la chute et au déséquilibre. Le moindre effort l’exacerbe. Parfois cela s’accompagne de bruits bizarres (sifflement, souffles) dans les oreilles, de nausées, de vomissements, de maux de tête ou de flou visuel. Il faut consulter rapidement pour que la détermination de sa cause soit rapidement faite. Un examen médical général, ORL, neurologique, cardio-vasculaire peut laisser suspecter le facteur causal. Au besoin un analyse de sang (recherchant, entre autres, une anémie) ou d’autres investigations plus spécialisées peuvent être nécessaires. Sont souvent incriminés : la prise de certains médicaments toxiques pour les nerfs et l’oreille interne, l’anémie, les baisse ou élévation de la tension artérielle, les infections ORL ou les antécédents de traumatisme crânien. Parfois on peut découvrir un simple, mais important bouchon de cérumen dans les oreilles et qu’il suffit de bien nettoyer pour atténuer le malaise. D’autres fois la sensation vertigineuse est due à une intoxication au gaz carbonique. Attention au thiouraye prolongé en milieu confiné. Chez certains individus anxieux ou dépressifs, ou ceux ayant la phobie de la hauteur ou de transports (sur mer, en auto ou par avion), la sensation vertigineuse peut être très intense et génante. Au fur et à mesure que l’âge avance, les miniscules organes de l’oreille interne et leur système nerveux gérant l’équilibre vieillissent et réagissent trop lentement aux changements de position du corps et de la tête. Ceci génére souvent des vertiges. Les vertiges peuvent aussi être la conséquence des surcharges vasculaires dues au cholestérol, à l’hypertension, à l’obésité, au diabète ou au contraire une baisse du sucre dans le sang (hypoglycémie). Et dans de rares cas à des tumeurs crâniennes. La prise en charge des vertiges bénéficie actuellement de médicaments efficaces. Elle nécessite que la cause soit traitée et que le patient soit rassuré, se repose et évite la position et les facteurs déclenchants, quand ils sont connus. Sans trop garder le lit car la station couchée prolongée peut aussi favoriser l’apparition de vertiges quand on voudra se remettre debout.

Certaines règles d’hygiène de vie sont à connaître pour éviter d’avoir des vertiges : faire vérifier sa tension artérielle, ne pas sauter le petit-déjeuner, traiter rapidement toutes infections, notamment de l’oreille (en proscrivant les auto-médications de gouttes et d’antibiotiques). Il faut faire son bilan annuel. Boire suffisamment d’eau (sans attendre la soif qui, devient timide au fil du temps) permet d’hydrater et d’entretenir la qualité des liquides internes jouant un rôle majeur dans la gestion de l’équilibre du corps. Il faut éviter de se lever trop brutalement du lit le matin au réveil. Rappelons aussi la constante nécessité de pratiquer un exercice physique régulier afin de préparer l’organisme à réagir vite et bien à toute situation demandant un rééquilibre réflexe efficace.

Par Pr. Amadou Gallo DIOP

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !