Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


Suivez-nous :


Vous souhaitez vous abonner à Médecine d'Afrique Noire, Médecine du Maghreb ou Odonto-Stomatologie tropicale ? Consulter des articles ? Rendez-vous sur le kiosque d'APIDPM - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2019
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juin 2019
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2019
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Tambacounda : 152 décès dus au paludisme en 2018 (médecin-chef) - 19/09/2019 - Agence Presse Sénégalaise - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Tambacounda - La région de Tambacounda a enregistré en 2018 un total de 152 cas de décès d'enfants dus au paludisme, en majorité âgés entre zéro et cinq ans, a indiqué le médecin-chef dudit district sanitaire, Dr Tidiane Gadiaga. "Le paludisme a tué en 2018, dans la région de Tambacounda, 152 personnes pour la plupart des enfants de 0 à 5 ans", a-t-il dit à la clôture de la 3e session de formation des infirmiers-chefs de poste (ICP) des sept districts de Tambacounda en paludologie.

Cette session de formation est organisée avec l'objectif d'améliorer les performances du programme national de lutte contre le paludisme par le renforcement des capacités, en vue d'une prise en charge correcte de cette maladie.

En tout, 15 897 cas de paludisme ont été confirmés en 2018 dans la région, a fait savoir le Dr Gadiaga. Il a signalé que durant la même année, 82 % de décès ont été aussi notés dans les régions de Tambacounda, Kédougou et Kolda.

"Pour réduire les cas de décès, nous avons initié des cours régionaux de paludologie pour le renforcement des capacités des infirmiers-chefs de poste en matière de management du paludisme au niveau opérationnel", a-t- il indiqué.

Cette formation va aider dans le cadre de la lutte contre le paludisme et ainsi améliorer les indicateurs, a-t-il souligné. Il a rappelé que "la situation est trop préoccupante dans la région", prévenant que "si on n'agit pas, on risque d'avoir la même situation qu'en 2019".

Dr Gadiaga a plaidé pour l'application de la chimio-prévention du paludisme saisonnier chez les enfants de 3 mois à 10 ans.

Présidant la cérémonie, le gouverneur de la région de Tambacounda, Oumar Mamadou Baldé, a invité les acteurs du secteur de la santé à plus d'engagement, une chose qui sera un élément de réponse dans la lutte contre le paludisme.

L'ICP de Malem Niani, Ousmane Coly, assure que concernant ce pari, "les bénéficiaires entendent porter le combat pour que la région de Tambacounda sorte de la zone rouge des régions où les cas de paludisme sont encore inquiétants".

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !