Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


Suivez-nous :


Vous souhaitez vous abonner à Médecine d'Afrique Noire, Médecine du Maghreb ou Odonto-Stomatologie tropicale ? Consulter des articles ? Rendez-vous sur le kiosque d'APIDPM - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2019
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juin 2019
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2019
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Ophtalmologie : Deux unités de soins oculaires à Malem Hodar et Koumpentoum - 08/10/2019 - Le soleil - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Les populations de Malem Hodar et Koumpentoum auront davantage accès aux soins oculaires. Ces deux districts bénéficieront de deux unités de prise en charge des patients. Avec une prévalence de 1,42%, le Sénégal compte 165.000 aveugles et plus de 550.000 malvoyants.

Pour faire face à ce que le secrétaire général du ministère de la Santé et de l’Action sociale, Alassane Mbengue, appelle un problème de santé publique, deux nouvelles unités de soins oculaires seront ouvertes et équipées dans les districts sanitaires de Malem Hodar et de Koumpentoum, dans la région de Tambacounda.

L’information a été donnée, lundi à Dakar, par Alassane Mbengue qui a présidé la cérémonie de réception des équipements informatiques d’une valeur de 52 millions de FCfa, offerts par Sightsavers.

Ces équipements contribueront à améliorer la disponibilité des données en santé oculaire dans un contexte de pré élimination du trachome.
Il a rappelé que l’accès aux soins de santé oculaire dans les zones mal desservies, en ayant à l’esprit l’objectif de l’accès universel aux soins de santé oculaire, est l’une des priorités de l’Etat. Il a été démontré que, dans 8 cas sur 10, la cécité est évitable ou guérissable.

Au nom du ministre de la Santé, Alassane Mbengue a soutenu que le Sénégal a fait beaucoup d’efforts dans la lutte contre les maladies oculaires.
Donnant l’exemple du trachome, qui est la deuxième cause de cécité au Sénégal, il a indiqué que cette affection est en phase d’être éliminée.
« A ce jour, le Sénégal a arrêté le traitement de masse de la forme active de cette maladie », s’est réjoui M. Mbengue. Ce succès s’explique par le fait que le Sénégal compte 64 centres de soins oculaires, une unité de chirurgie de la cataracte et des unités simples de soins dans les différents centres de santé du pays.

E. KALY

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !