Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Lutte contre la paludisme : Dix milliards de F CFA de la Bid pour l’achat d’antipaludéens - 13/04/2007 - Le soleil - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La Banque islamique de développement (Bid) va engager en 2007 et 2008 vingt millions de dollars américains pour permettre l’achat de médicaments contre le paludisme au profit de 9 Etats africains et de l’Indonésie, a affirmé, jeudi à Paris, son président, Dr Ahmad Mohamed Ali. S’exprimant lors d’un entretien accordé à la Pana peu après la signature d’un accord ad hoc avec le ministre français des Affaires étrangères Philippe Douste-Blazy, Dr Mohamed Ali a précisé que les antipaludéens seront achetés à travers la Facilité internationale pour l’achat des médicaments (Unitaid, en anglais).

« L’accord que nous avons signé vise à acheter les médicaments de lutte contre le paludisme 30 % moins chers puis à les mettre à la disposition du Burkina Faso, de la Gambie, de la Guinée-Bissau, du Mali, de la Mauritanie, du Niger, du Sénégal, du Soudan et du Tchad », a-t-il affirmé, promettant d’autres engagements financiers. « Nous comptons mobiliser, pour la même période, 30 autres millions de dollars pour la lutte contre le paludisme. Cette enveloppe ira à des actions de formation de spécialistes, d’acquisition d’équipement médicaux, de renforcement d’hôpitaux », a dit Dr Mohamed Ali.

Il a souligné l’importance pour la Bid d’apporter « sa précieuse contribution » au développement international. « Nous considérons que le développement de chaque Etat membre de la Bid comme le bien-être de ses populations participent aux progrès de l’humanité entière. Nous n’hésitons jamais, chaque fois que nous en avons l’occasion, d’y contribuer », a dit le patron de l’institution bancaire basée à Djeddah.

Revenant sur la création de Unitaid, il a rendu hommage à la France pour avoir pris la tête « de cette initiative généreuse qui va sans aucun doute aider au bien-être des populations les plus pauvres ». « Nous considérons que le développement et la croissance passent d’abord par la bonne santé des populations. C’est pourquoi, nous avons trouvé très généreuse et utile Unitaid à laquelle nous allons apporter dix millions de dollars cette année et dix autres millions en 2008 », a ajouté Dr Mohamed Ali.

Selon l’accord signé à Paris, Unitaid utilisera les fonds alloués par la Bid pour acheter des médicaments à base d’artémisine (Act) qui seront ensuite acheminés vers les 9 Etats africains et l’Indonésie. Plus d’un million de personnes décèdent chaque année du paludisme, principalement en Afrique, la région la plus touchée par le fléau. La maladie fait perdre chaque année au continent 12 milliards de dollars du Produit intérieur brut (Pib).

PANA

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !