Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Facultés des Sciences et de Médecine : Du matériel scientifique pour impulser la recherche - 19/04/2007 - Le soleil - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le ministre de la Recherche Scientifique, Yaye Kène Gassama Dia, a procédé hier à la remise de matériels destinés à la Faculté des Sciences et Techniques et à la Faculté de Médecine, de Pharmacie et d’Odonto-Stomatologie. Avec cette remise de dons, une nouvelle dynamique est ainsi enclenchée pour la recherche à l’Ucad. Sous les applaudissements des étudiants, Yaye Kène Gassama Dia, ministre de la Recherche Scientifique enlève le tissu qui entoure la plaque placée devant la nouvelle salle de recherche.

À l’intérieur, trônent quelques ordinateurs offerts par le ministère de la Recherche Scientifique aux étudiants doctorants pour les besoins de leur recherche et de leurs publications. Des publications qui verront aussi leur support de diffusion, le journal de la Faculté des Sciences et Techniques, appuyé à hauteur de 3 millions de francs CFA. La cérémonie de remise de matériels scientifiques et l’inauguration de la Salle de Recherche se sont déroulées en plusieurs actes hier à l’Université Cheikh Anta Diop. D’abord la cérémonie dite officielle au Rectorat.

Une remise de matériels que les étudiants et les enseignants apprécient à leur juste valeur. Le représentant de l’association des jeunes chercheurs, Lamine Ndao s’est félicité de cet acte du ministre de la Recherche Scientifique « au moment où ces jeunes chercheurs sont confrontés à un isolement, un déficit de moyens et une absence de politique de recherche ». Selon Lamine Ndao, le nombre des étudiants de troisième cycle ne cesse d’augmenter au fil des années. « Une augmentation qui a trouvé une situation de marasme interne. Mais avec la modernisation enclenchée à l’Ucad avec les écoles doctorales et l’instauration du système LMD, on peut espérer un avenir radieux de la recherche.

Le rôle de l’université est d’éclairer la société et aussi d’apporter des réponses à certaines interrogations ». C’est dans ce cadre que l’association des jeunes chercheurs compte organiser un forum « pour valoriser le travail de recherche ». Cet optimisme de M. Ndao est aussi partagé par ses professeurs. Le doyen de FST, Makhtar Seck et celui de la Faculté de Médecine, de Pharmacie et d’Odonto-Stomatologie Cheikh Saad Bouh Boye, bénéficiaires aussi des dons, ont salué cette initiative du ministère.

Accessibilité à la recherche

Pour Yaye Kène Gassama Dia, face au changement de paradigme lié au contexte de la mondialisation, l’université doit développer de nouvelles connaissances scientifiques en vue d’offrir à nos sociétés, des produits innovants. « Une telle option implique la création d’un environnement favorable et surtout des centres d’excellence orientés vers des thématiques susceptibles de répondre en temps réel aux préoccupations des différentes catégories d’acteurs, notamment, dans les domaines comme la santé, l’agriculture, l’énergie, les infrastructures de base, à travers la production de contenus et d’applications utiles à leur vécu quotidien ».

Mme Dia veut ainsi inscrire son ministère dans cette dynamique en « s’engageant dans une planification stratégique avec l’ensemble des partenaires ». Ce processus, selon elle, a pour finalité de créer un environnement favorable à la recherche. Pour ce faire, le ministère de la Recherche Scientifique va s’adosser sur ses grands chantiers et outils comme le Fonds d’impulsion à la Recherche Scientifique et Technique de 300 millions par an et le Fonds de publication. « Ces fonds permettront à mon département d’appuyer et d’inciter les chercheurs à s’investir vers les questions de développement », ajoute le ministre. Elle n’a pas manqué d’appeler à une accessibilité et à la disponibilité de la recherche parce que « 80 % des travaux de recherches ne sont pas connus du grand public ». La dotation en moyens du journal de la FST, « une revue de référence », entre dans ce cadre, selon Yaye Kène Gassama Dia.

Ces dons d’une valeur d’une quarantaine de millions sont destinés aux 2 Facultés des Sciences et Techniques et de Médecine. Ils comprennent des lots d’ordinateurs et autres matériels informatiques pour la recherche. Le Jardin botanique de la FST a aussi reçu un chèque de 5 millions émis par le Premier ministre Macky Sall. Yaye Kène Gassama Dia a aussi présidé le lancement du cours sur la rédaction de projet de recherche destiné aux jeunes chercheurs.

OUMAR NDIAYE

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !