Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Opérations de becs de lièvres : Smile train donne déjà le sourire à 12 patients - 16/07/2007 - Le soleil - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

L’opération des malades frappés du bec de lièvre a démarré à l’hôpital régional de Saint Louis où tous les premiers bénéficiaires prennent un nouveau départ dans la vie. Déjà 12 cas ont été traités avec succès et le rush des malades se poursuit. L’équipe du professeur José Uros Tristan, chef du Service Chirurgie Pédiatrique de Las Palmas et par ailleurs directeur du Centre Chirurgical pour l’Enfant Petit Mourabitoune de Nouakchott est en train de faire des merveilles à l’hôpital régional de Saint Louis. Déjà, elle a opéré 12 patients qui ont retrouvé le sourire, séparés à jamais de leur malformation buccale.

Au-delà du changement de l’aspect physique des malades, c’est le sentiment des accompagnants qui touchent le plus ; car ils font état de retrouvailles avec la vie en rose, d’autant plus que la maladie qui est sujette à de nombreux préjugés a quitté leurs parents opérés. Ces derniers désormais ne seront plus cachés au fond des cases. Hôpital régional de Saint Louis. Il est 11 heures. Le directeur revient du bloc opératoire ORL. Visiblement, il est soulagé. Il boit même du petit lait. " C’est extraordinaire ce qui se passe pour ces malades "laisse -t-il tomber. En direction de la presse (surtout le Soleil) il dit un grand merci venant du fond du coeur. "Car c’est vous qui avez relayé le message et les photos d’espoir qui nous valent de rendre un aspect plus humain à ceux-là qui ont hérité de cette maladie de la honte. " Revenant sur les péripéties, le colonel Babacar Ngom a noté que tout est parti d’un cas que lui avait recommandé Mme Viviane Wade, la Première Dame du Sénégal qui lui avait soumis la détresse des parents d’un enfant originaire de MBoumba.

" Nous avons entrepris des démarches qui n’ont abouti qu’au mois de mai, à l’occasion du festival de jazz de Saint Louis, auquel le Pr Tristan était venu assister. Il nous a mis sur la piste de Smile Train. Et le résultat est là qui se traduit par l’opération de 12 patients déjà sur 150 possibles. Même les parents qui étaient sceptiques auparavant sont intéressés et inscrivent leurs proches pour leur programmation. Je rappelle que les patients sont intégralement pris en charge pour ce qui est des soins et de la pension. Il leur suffit juste de prendre en charge le déplacement. Au bout de huit jours, les fils sont enlevés et le malade retrouve un aspect normal." a ajouté le directeur de l’hôpital régional de Saint Louis. Selon lui, il est question de former des spécialistes sénégalais capables de prendre en charge cette pathologie. Les premiers bénéficiaires viennent de Ourossogui, Dakar, Matam et Saint Louis.

Et les soins sont encore ouverts. Pour M. Adama BA, président des Usagers de l’ Hôpital de Saint Louis et membres du conseil d’administration, le bec de lièvre ou " ngapal" en wolof est une discipline qui doit figurer en bonne place dans le répertoire des maladies traitées, car cette maladie a une forte connotation sociologique qui fait qu’elle est assimilée à une malédiction. " Le bec de lièvre est assimilé à plusieurs tragédies dont des couples qui se défont, des femmes qui sont répudiées, des enfants séquestrés et/ou abandonnés.

C’est pour cela , les usagers de l’ hôpital doivent une fière chandelle au colonel NGom qui , grâce à sa pugnacité a apporté une solution à ce mal qui poursuit le patient toute sa vie , avec en prime un gros handicap au départ . Puisque le nombre de cas prévus n’est pas encore atteint, nous lançons un appel à tous ceux qui ont des parents ou des proches souffrant de cette maladie de venir à l’hôpital de Saint Louis afin de subir l’opération et retrouver le sourire au bout de huit jours ; sans bourse délier."

SALIOU FATMA LO

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !