Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Journées scientifiques de formation continue : Les thyroïdies et le diabète au menu - 17/07/2007 - Le soleil - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Ouvertes par Abdoulaye Noba, adjoint au gouverneur chargé des affaires administratives, en présence de M. Jacques Sarr, évêque du diocèse de Thiès, par ailleurs, président du conseil d’administration de l’hôpital Saint Jean de Dieu, les journées scientifiques de formation continue, ont regroupé, pendant deux jours des invités composés de médecins des structures de santé du public et du privé, de cliniciens, chirurgiens et techniciens de santé. Les exposés ont porté sur les pathologies liées aux thyroïdies et sur le diabète. Cette grande première qui s’est tenue dans la cité du rail est le fruit d’un partenariat avec une association française basée à Marseille (Association française pour l’endocrinologie et le diabète en Afrique).

Depuis quelques années, les premiers jalons d’un partenariat ont été posés entre l’hôpital Saint Jean de Dieu et l’association Saint Joseph, sous la houlette de son président, Dr Carvalho, un franco-sénégalais établi à Marseille. C’est dans ce cadre, qu’une équipe de médecins, membres de l’Afedia (Association française pour l’endocrinologie et le diabète) a effectué un séjour au Sénégal, plus précisément à Thiès. Le Dr Carvalho, initiateur de ces journées scientifiques, balise ainsi, la voie à ses compatriotes basés dans l’Hexagone, pour contribuer positivement au développement de leur pays dans tous les domaines, notamment dans la politique de santé mise en place par leurs états.

Lors de la première journée, les Dr Séjil d’Aix en Provence, Yassine Hadjali des Alpes Maritimes et Dr Carvalho ont fait des exposés sur tous les aspects cliniques liés aux thyroïdies et au diabète. Dr Papa Amadou Diack, médecin-chef régional n’a pas manqué de dire toute sa satisfaction quant au succès enregistré pendant dans ces deux jours. Selon lui, les structures de santé, qu’elles soient du public ou du privé, sont condamnées à cheminer ensemble pour le meilleur et pour le pire. Car, dit-il, elles ont le même objectif : " servir les populations et assurer des soins de qualité aux patients ».
Lors de la seconde journée, les participants ont planché sur le diabète, notamment sur la physiopathologie du diabète, par Dr Darmon, diabète et grossesse, par Dr Dufantre le traitement par Dr Carvalho, le pied diabétique par Dr Hadjali. Il faut rappeler qu’à Thiès, le médecin Jean Michel Ndione a consenti des efforts louables dans ce domaine.

Centre diabétique

Formulant des prières pour la consolidation des acquis dans le cadre de la coopération multiforme qu’entretiennent depuis quelques années l’association. Saint Joseph et l’hôpital Saint de Dieu, M. Jacques Sarr a salué la belle initiative du Dr Carvalho. Cerise sur le gâteau, Dr Carvalho a annoncé l’implantation prochaine à Thiès, plus précisément à l’hôpital Saint Jean de Dieu, d’un centre anti diabétique d’un coût estimé à plus de 80 millions de nos francs. Il s’agira d’appuyer les efforts consentis par l’Etat dans ce domaine et de venir en appoint au centre diabétique Dr Marc Sankalé. En tout cas, cette bonne nouvelle, va mettre du baume au cœur des membres de l’association des diabétiques de Thiès qui rêvait de cette structure.

Dr Carvalho rassure : " Nous ferons un clin d’œil à nos partenaires pour mobiliser le pactole et solliciter après un complément de l’Etat", a-t-il indiqué. Dr Carvalho a révélé que 40 mille euros sont déjà disponibles, grâce à la diligence et à la célérité de l’association Saint Joseph. " Charité ordonnée, commençant par soi-même", a-t-il laissé entendre comme pour rappeler qu’il est fortement ancré dans ses racines. Dr Carvalho a saisi cette opportunité, pour faire l’état des assises portant sur la pathologie du diabète qui seront organisées au Sénégal. Son rêve, dit-il, c’est de les tenir dans la cité du rail.

ABDOURAHMANE SARR GONZALES

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !