Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Sédhiou / Difficile accès aux soins de santé à Karantaba : Un seul poste de santé sans médicaments pour 15 villages - 19/09/2007 - Sud Quotidien - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Se soigner à Karantaba n’est pas chose facile en cette période de saison des pluies. L’accès y est très difficile. Le seul poste de santé peu fonctionnel polarise une quinzaine de villages dont le pouvoir monétaire ne permet pas toujours de se procurer des médicaments adéquats en temps réel. Les ressortissants de la localité de concert avec leurs partenaires allemands leur sont venus en aide. Dans la communauté rurale de Karantaba à l’Est de Sédhiou, l’accès aux soins de santé primaires relève d’un véritable miracle. Le seul poste de santé de la collectivité polarise une quinzaine de villages très enclavés du fait d’abord de l’existence de nombreux cours d’eau et de pistes quasiment impraticables surtout en cette période de saison des pluies.

C’est donc partant de ce constat amer que les ressortissants de la localité, de concert avec leurs partenaires allemands, ont collecté et remis à la disposition du poste de santé un lot de médicaments d’une valeur de près de deux millions en valeur de nos francs : « je visite cette localité depuis maintenant quatorze ans et j’ai toujours vu que la situation sanitaire n’était pas du tout reluisante. Et en tant que médecin de formation, j’ai pensé faire quelque chose pour ces populations qui sont de surcroît parents à mon mari. En début 2006, un ami médecin allemand et moi avions organisé des journées de consultations médicales gratuites. De là, nous nous sommes rendu compte qu’il y avait un manque criard de médicaments et même de personnel qualifié alors que le poste polarise de très nombreux villages démunis et enclavés » déclare madame Dramé le Docteur Uprike Ochs médecin de famille en service à Dakar depuis cinq ans.

Et d’ajouter : « c’est un don que nous avons reçu des gens privés comme des touristes ou des représentants de pharmacie. Le reste c’est moi personnellement qui ai exprimé la demande auprès de la paroisse catholique Adams en Allemagne ou habite mon père. Ils ont répondu très favorablement. Et avec l’aide de mes amis surtout Tabora Diassy qui a organisé les choses, de Seydou Touré et de Landing Savané, nous avons réussi à acheminer les médicaments jusqu’à Karantaba. Il s’agit surtout des antibiotiques, des médicaments contre le paludisme, les inflammations, les mycoses, les infections de la peau, les infections des yeux et des matériels de pansement qui coûtent cher.

A mon avis, il urge de faire des efforts pour cette localité d’accès difficile même pour se rendre à Sédhiou qui est le centre le plus proche. La dernière fois le cas d’une dame m’a donné un coup de froid dans le dos. Elle était en état de grossesse et elle saignait beaucoup. Il fallait l’amener à Sédhiou, je ne sais pas si elle a pu arriver à destination car elle était dans un état très critique. Il y a aussi le cas des enfants qui souffrent d’infections banales mais qui peinent à avoir un soin adéquat ».

Pour sa part, Tabora Diassy un autre membre de la délégation originaire de Karantaba indique que des journées de consultations médicales gratuites seront incessamment organisées pour dit il soulager les ennuis de santé des populations ; mais cela passe nécessairement par l’accroissement du nombre de d’infrastructures sanitaires en réponse à la problématique de l’enclavement.

D’ici là, les populations par la voix du président du conseil rural de Karantaba Amadou Souané se félicitent de ce geste symbolique qui mérite de faire école pour les autres bonnes volontés de la collectivité locale.

Par Moussa Dramé

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !