Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Choléra au Sénégal : Plus de 1168 cas enregistrés dont 4 décès - 06/10/2007 - Le soleil - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le choléra est loin d’être maîtrisé au Sénégal. Plus de 1168 cas sont enregistrés, dont quatre décès. Parmi les six régions touchées par l’épidémie, la région de Diourbel occupe la première place avec 86% des cas.

Du 3 août 2007 à nos jours, plus de 1168 cas de choléra sont enregistrés au Sénégal, dont quatre décès. Six régions sur onze que compte notre pays sont touchées par l’épidémie, selon les informations des autorités sanitaires. Parmi celles-ci, la région de Diourbel occupe la première place avec 86% des cas. Les autres régions touchées par le vibrion cholérique sont Fatick, Thiès, Dakar, Saint-Louis et Louga.
La situation sur l’épidémie a été faite hier au Service national de l’éducation et de l’information pour la santé (Sneips) par le directeur de la prévention le Dr Papa Coumba Faye qui était entouré du directeur de la santé, le Pr Oumar Faye, du responsable des maladies infectieuses, le Dr Bernard Diop et du médecin-colonel Cheikh Samba Ndiaye, directeur de l’hygiène publique, entre autres personnalités.

Le directeur de la prévention a profité de ce qu’il appelle « la journée d’information des communicateurs sur l’épidémie de choléra », pour annoncer que les autorités ont pris toutes les mesures pour arrêter la progression du choléra. Parmi les mesures prises, il a cité le renforcement du dispositif en matière d’intervention, l’augmentation du stock de médicaments pour la prise en charge des patients, la mise en place des laboratoires au niveau de chaque région, ce qui permettrait aux professionnels de la santé de confirmer les cas de choléra.
À cela s’ajoutent les stratégies de sensibilisation au niveau des populations par rapport aux comportements à adopter face à l’épidémie. Malgré ces mesures, le choléra continue de gagner les foyers sénégalais et la situation est loin d’être maîtrisée par les autorités sanitaires, car le dernier bulletin daté du 4 octobre fait état de 106 cas enregistrés dans les régions touchées dont 87 cas à Diourbel. L’augmentation de jour en jour des cas de choléra est du ressort des populations qui, de l’avis du Dr Bernard Diop, ne font aucun effort pour changer de comportement et respecter les règles d’hygiène qui peuvent leur épargner le choléra. Le Dr Diop a rappelé ces règles : se laver les mains avant de manger, bien cuire les aliments, les consommer à chaud, nettoyer les latrines chaque jour avec de l’eau de javel, entre autres. Et le médecin-colonel Cheikh Samba Ndiaye de recommander à sa suite de désinfecter les lieux de dépôts de selles. « Ce que mes hommes sont en train de faire sur le terrain même si la tâche n’est pas facile vu leur nombre ».

Aujourd’hui, informe le directeur de la prévention, le Dr Papa Coumba Faye, plus de 100 pays au monde sont touchés par le choléra. Le Dr Papa Coumba Faye de conclure en déclarant « sans traitement, le choléra pourrait tuer 50% des personnes atteintes ».

Eugène Kaly

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !