Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Dr Safietou Thiam se prononce sur le cholera. Des mesures énergiques annoncées pour stopper la maladie à Touba - 11/10/2007 - Sud Quotidien - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le nouveau ministre de la Santé et de la Prévention médicale, le Dr Safiétou Thiam qui a effectué hier une tournée sur le terrain pour s’enquérir de l’évolution de l’épidémie du choléra, a déclaré à Saint-Louis que des mesures énergiques ont été prises dans les régions les plus touchées, notamment dans la communauté rurale de Touba pour stopper la propagation de cette grave maladie.

Un dispositif de veille, un changement de comportements.
Ce sont là entre autres, selon les propres termes du ministre de la Santé et de la Prévention Médicale, les mesures prises pour intensifier la lutte contre l’épidémie du choléra qui a refait surface au Sénégal depuis le 3 août dernier. Mme Safiétou Thiam qui a fait cette déclaration sur les ondes de la radio Sud Fm, a tout de même fait remarquer que des mesures spéciales ont été prises au niveau de la communauté rurale de Touba où l’épidémie ne recule pas à cause la qualité de l’eau. Ainsi, pour faire face à cette situation, des citernes d’eau sont actuellement mobilisées dans la localité pour permettre aux populations d’accéder à de l’eau potable surtout en cette période de ramadan. Il s’agit juste des mesures transitoires en attendant que le réseau hydraulique soit effectivement en place.
Selon toujours le ministre de la Santé et de la Prévention, les brigades de services d’hygiène régionale ont reçu du matériel de prise en charge et sont en train mener des campagnes de sensibilisation auprès des populations.
Même chose pour les zones touchées qui sont désinfectées par les éléments du service d’Hygiène. Le ministre a dans ce sens salué les efforts des autorités sanitaires de la région de Saint Louis qui ont fortement impliqué dans leurs actions, tous les acteurs notamment, les collectivités locales qui ont pris en bras le corps l’épidémie qui est en voie d’être maîtrisée.

Dans le cadre de l’action de riposte engagée contre cette maladie, un comité pluridisciplinaire composé des différents services a été mis en place et se réunissent régulièrement. Il s’agit d’une cellule restreinte qui se voit tous les jours pour agir vite face à cette épidémie a également été crée. Le ministre a rappelé que l’épidémie qui a refait surface depuis le 3 août dernier a touché quelque 1455 personnes dont 4 décès. Et d’ajouter que les déterminants de la maladie sont multisectorielles. C’est pourquoi, estime-t-elle, il faut une approche multidimensionnelle pour régler le problème.

Cheikh Tidiane Mbengue

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !