Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Perforation, hémorragie, cancer : Les trois complications majeures de la pathologie ulcéreuse - 18/04/2006 - Le soleil - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

L’ulcère s’aggrave au fil des jours, surtout quand il n’est pas traité. La maladie peut causer la perforation de l’estomac ou de l’intestin, la sténose, l’hémorragie et le cancer de l’estomac. La plupart des cas nécessitent une intervention chirurgicale pour se débarrasser de la maladie. Les personnes atteintes par les maladies ulcéreuses encourent des complications graves.

L’ulcère entraîne de multiples conséquences. La perforation de l’estomac est une manifestation de l’évolution de la maladie. Elle peut aussi provoquer une hémorragie si le malade n’est pas très tôt traité et si la plaie se trouve au voisinage des vaisseaux sanguins. « L’une des complications de la maladie ulcéreuse, c’est l’hémorragie. Celle-ci survient si la plaie se trouve au voisinage des vaisseaux sanguins », révèle le médecin-colonel Aboubakry Mody Diallo.
Outre l’hémorragie, la maladie est à l’origine parfois de la sténose. Il s’agit du rétrécissement voire de la fermeture de certaines parois. Mais celle-ci survient en général lorsque la plaie est entre l’intestin et l’estomac. « Au bout de plusieurs années, l’ulcère peut se sténoser. La sténose entraîne d’autres douleurs », indique le professeur Mohammadou Mbengue, médecin endoscope de l’hôpital général de Grand-Yoff.

Mais on dénombre quatre complications pour l’ulcère gastrique. En plus des trois complications précitées, le cancer de l’estomac est le signe le plus grave de l’ulcère gastrique. Toutes ces complications se soignent. Les interventions chirurgicales s’imposent en cas de perforation, de sténose. Un traitement médical est une méthode capable d’arrêter l’hémorragie. « Une intervention chirurgicale est nécessaire pour soigner la perforation et la sténose. Mais un traitement médical est en mesure d’arrêter l’hémorragie », dit Aboubakry Diallo.

Idrissa Sané

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !