Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Menaces de perturbation du secteur santé : Des actions prévues au cours du mois de décembre - 24/11/2007 - Sud Quotidien - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Rien ne va plus dans le secteur de la santé. Les causes sont nombreuses : non application des accords ; retard de paiement des primes de motivation ; lourde ardoise de 7 milliards de F.Cfa traînée par l’ensemble des structures sanitaires… S’y ajoutent des demandes d’audiences avec le président de la République sans suite. Toutes choses qui font que la Fédération des syndicats de la santé est dans tous ses états. Conséquence, à l’occasion d’une conférence de presse tenue hier, à Dakar, elle menace d’organiser un sit-in sur toute l’étendue du territoire national tous les jeudis après le dépôt de son préavis de grève le lundi 26 novembre 2007.

Le secteur de la santé est menacé par de fortes perturbations durant le mois de décembre. En effet, les quatre syndicats du secteur ont décidé de déposer un préavis de grève pour protester contre « les crises récurrentes liées essentiellement à un dilatoire qui s’érige en mode de gestion et qui a fini par plonger le système de santé dans un état comateux ».

La Fédération des syndicats de la santé regroupant le Sutsas, le Syntras, la Cnts/Santé et le Sudtm/Santé proteste contre la non application des accords signés entre le gouvernement et les syndicats depuis le 5 mai 2006 dernier, le maintien du directeur intérimaire de l’hôpital Abass Ndao, le retard de paiement des primes de motivation et la menace de disparition des structures hospitalières à cause des dettes. A cela s’ajoute le non respect des engagements pris récemment au niveau de certaines structures au nombre desquelles, l’hôpital de Kaolack, de Kolda, Saint-Louis et Hoggy.

Rien que les dettes des structures sanitaires (dettes pour les fournisseurs et les cotisations sociales) sont évaluées à quelques 7 milliards de F.Cfa. Le président de la Fédération des syndicats de santé`, Mballo Dia Thiam soutient que l’Etat doit éponger la dette des hôpitaux comme cela se fait en France et dans d’autres pays où il existe une sécurité sociale. Sur cette question, le syndicaliste prévient que si l’Etat ne fait rien pour résoudre le problème, les hôpitaux risquent de sombrer dans le dénuement en 2008. Le patron du syndicat majoritaire du secteur de la santé va même plus loin en affirmant qu’il faut nécessairement revoir le financement du système de santé au Sénégal.

Pour ce qui concerne la maternité de l’hôpital Le Dantec, le syndicaliste pense qu’il est temps de revoir la situation de cette structure. Le syndicaliste du service en question en l’occurrence Abdou Dièye va plus loin en révélant que la situation plus qu’inquiétante qu’on pourrait le penser. Il estime que tout le monde est dans le flou par rapport à cette question dont le ministre de la santé avait promis d’accélérer pour le démarrage des travaux.

Les syndicalistes ont relevé également au cours de la rencontre le manque d’équipements, l’obsolescence du matériel médical, les ruptures fréquentes d’intrants et de produits consommables. Les structures sanitaires qui font le plus les frais de ces difficultés sont les hôpitaux de Kaolack, de Kolda , entre autres.
Regrettant la marche avortée des différentes centrales syndicales, les syndicalistes du secteur de la santé réitèrent leur détermination à lutter aux cotés de l’ensemble des forces sociales pour faire aboutir toutes les revendications des travailleurs.

Par Cheikh Tidiane MBENGUE

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !