Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Campagne de lutte contre la cataracte : 250 bénéficiaires seront opérés à Dakar - 14/12/2007 - Le soleil - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Une campagne de lutte contre la cataracte qui va toucher 250 personnes a été lancée hier au Centre médico-social de l’Ipres par la Première dame du Sénégal Mme Viviane Wade. Mme Viviane Wade a procédé hier au lancement de la campagne contre de la cataracte. La cérémonie s’est déroulée au Centre médico-social de l’Institution de prévoyance retraite du Sénégal (Ipres) en présence du ministre de la Santé et de la Prévention, le Dr Safiétou Thiam. Une occasion pour cette dernière de révéler que la cataracte est la première cause de cécité au Sénégal. Dans le même ordre d’idées, elle indique que plus de 31000 non-voyants attendent une chirurgie salvatrice qui leur permettra de retrouver la vue. D’où l’importance de cette campagne de cataracte qui, selon le ministre de la Fonction publique, du Travail et des Organisations professionnelles, Innocence Ntap Ndiaye, permet d’opérer gratuitement 250 malades atteints de cataracte.

La majeure partie des bénéficiaires de cette campagne organisée grâce à la coopération tripartite entre la France, le Maroc et le Sénégal sont des personnes âgées. D’où la satisfaction de Mme Viviane Wade qui a salué cet élan de solidarité qui permettra d’opérer 50 personnes par jour. Elle a informé que d’ici demain 250 personnes devraient bénéficier de cette opération. Ces opérations se font au Centre médico-social de l’Ipres. Viviane Wade a annoncé qu’en 2008 et 2009, les régions de Ziguinchor et de Matam recevront cette campagne de lutte contre la cataracte où 600 personnes atteintes pourront retrouver la vue. Le ministre de la Santé et de la Prévention qui s’est félicité de cette campagne a indiqué que la cataracte est l’aboutissement d’un processus naturel de vieillissement du cristallin. C’est pourquoi, soutient-elle : « La chirurgie est la seule solution pour soigner et prévenir la cécité par cataracte ». Le Dr Safiétou Thiam a magnifié les efforts faits par les pouvoirs publics dans ce qu’elle appelle l’offre en chirurgie qui malheureusement est encore insuffisante pour diverses raisons.

Le ministre de la Santé et de la Prévention s’est aussi félicité des améliorations et des tendances observées dans ce domaine et se dit optimiste pour l’avenir. Le département de la Santé s’efforce d’après le Dr Safiétou Thiam à renforcer l’offre de la chirurgie de la cataracte grâce à la mise en œuvre de stratégies. Notamment le développement des ressources humaines avec une amélioration sensible du nombre de chirurgiens de la cataracte qui est passé d’une vingtaine en 2000 à 40 en 2006, de la démultiplication des points de prestation dont le nombre a doublé durant la même période.

Le président du Conseil d’administration de l’Ipres, Mamadou Racine Sy, a salué cet élan de solidarité qui, selon lui, permettra aux malades atteints de la cataracte de recouvrer la vue et d’empêcher un certain nombre d’entre eux de ne pas devenir aveugle. Et d’ajouter : « C’est le beau cadeau de fin d’année que l’on puisse offrir à cette couche sociale de la population sénégalaise ». Cette campagne de lutte contre cataracte, selon le président du conseil d’administration de l’Ipres a bénéficié d’un apport financier de plus de 100 000 000 F Cfa. A signaler que le coût d’une chirurgie de la cataracte est de l’ordre de 400000 F Cfa par malade.

Eugène Kaly

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !