Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Pour la survie de l’enfant et de sa mère ; Le Dr Francisco Songane responsable du partenariat en visite au Sénégal - 09/01/2008 - Sud Quotidien - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le Docteur Francisco Songane, Directeur du « Partenariat pour la santé de la mère, du nouveau-né et de l’enfant » est arrivé au Sénégal depuis hier, mardi pour une visite de trois jours. Une occasion pour ce haut fonctionnaire de l’OMS de rencontrer les autorités sanitaires pour des échanges autour des questions relatives à l’atteinte des objectifs du millénaire en matière de santé. Rencontrer les autorités publiques pour faire l’état des lieux de santé de la mère et du nouveau né et celle de l’enfant en général, une des priorités sanitaires des OMD, constitue entre autres l’objectif de la visite au Sénégal du 8 au 11 janvier prochain du Dr Francisco Songane, responsable du partenariat international pour l’amélioration de la survie de l’enfant et de la mère.

Dans le cadre de l’Agenda de ses activités au Sénégal, il compte s’entretenir en tête-à-tête avec les responsables des institutions internationales de l’Oms et de l’Unicef. Deux institutions qui travaillent beaucoup dans le domaine de la survie et du développement de l’enfant. Il va présider à l’occasion un atelier consacré à la revue des outils de budgétisation pour l’atteinte des OMD qui est prévu à Saly Portudal du 8 au 10 janvier. La rencontre aux différents acteurs de mettre sur pied une revue spécialisée pilotée par l’Unfpa, l’Unicef, l’Unaids et l’Undp. L’Oms et l’Usaid ainsi que la Banque mondiale participent à la réflexion sur le contenu, la validitation technique et le processus de budgétisation de son programme.

Le Partenariat que préside le Dr Francisco vise à accélérer l’engagement des gouvernements et celui des bailleurs afin de sauver la vie de plus de 30 millions d’enfants de moins de 5 ans dans les dix années à venir. Selon un rapport de l’Oms, l’Afrique Subsaharienne reste la région du monde la plus dangereuse pour un enfant à naître-avec 1,16 millions de bébés qui meurent chaque année au cours de leurs 28 premiers jours après la naissance.
C’est ainsi que plus de 200 représentants des pays partenaires, institutions de l’Onu et organisations non gouvernementales ainsi que des associations de professionnels de la santé, notamment des bailleurs, institutions de recherche et des universités participent dans ce partenariat.

Par Cheikh Tidiane MBENGUE

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !