Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Après un consensus avec les autorités : les blouses blanches suspendent leur grève - 24/01/2008 - Sud Quotidien - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le mot d’ordre de grève de la Fédération nationale des syndicats de santé déclenché pour 48 heures a été suspendu hier mercredi, suite à une réunion avec le ministère de la Santé et de la Prévention et le ministre de la Fonction publique du Travail et des Organisations professionnelles, rapporte une dépêche de l’Agence sénégalaise de presse (Aps). Cette décision intervient après la signature d’un protocole d’accord entre les deux parties qui étaient dans des négociations depuis le 3 décembre dernier.

Ainsi, parlant au nom du cartel syndical de la santé, Mballo Dia Thiam, le président de la Fédération, a exprimé toute sa satisfaction de parvenir à un tel accord qui met fin au mouvement. « Nous levons le mot d’ordre pour la grève prévue pour les 23 et 24 janvier », a déclaré M. Thiam à l’issue de la réunion d’hier qui était coprésidée par les ministres Safiétou Thiam (Santé) et Innocence Ntap Ndiaye (Travail). Mballo Dia Thiam s’est dit surtout satisfait de la démarche adoptée par les autorités gouvernementales afin de trouver des solutions définitives à cette crise du secteur de la Santé. C’est pourquoi, a dit le syndicaliste dans une dépêche de l’Aps : « Nous exprimons toute notre satisfaction sur ces accords entre les deux parties ».

La grève a fortement perturbé hier les Etablissements publics sanitaires (Eps), les districts et postes de santé du pays même si le service minimum a été assuré. Rappelons que la plate-forme revendicative des grévistes contenait au total 13 points. Les revendications tournaient autour du financement du secteur, du relèvement du niveau de recrutement du personnel à l’Endss , le changement de statuts des personnels et le recrutement des personnels de ces mêmes établissements. D’ailleurs certains de ces points avaient fait déjà l’objet d’un accord en mai 2006 mais dont l’application restait toujours problématique. Une situation que les travailleurs du secteur avaient du mal à digérer et qui était à l’origine des nombreuses perturbations auxquelles le secteur a été confronté ces derniers temps.

Pour bon d’acteurs du système sanitaire nationale, cette situation découle d’une mauvaise volonté de l’Etat de faire face aux besoins d’amélioration des conditions d’accueil et de travail dans nos structures de santé. Autrement dit, selon ces mêmes sources, le Sénégal souffre encore gravement de l’absence d’une politique cohérente en matière de santé.

Par Cheikh Tidiane MBENGUE

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !