Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Mauvaise qualité des produits pharmaceutiques : les fabricants africains dégagent leur responsabilité - 12/02/2008 - Le soleil - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Les fabricants africains de produits pharmaceutiques ne sont pas responsables de la présence des produits de mauvaise qualité sur le marché africain. Ils ont défendu cette position lors de l’atelier portant sur la formation de bonnes pratiques de fabrication de médicaments tenu à Dakar il y a deux mois. Les responsables des usines de fabrication de médicaments soutiennent qu’ils respectent toutes les normes et les règles de base de fabrication des produits pharmaceutiques.

Les médicaments fabriqués en Afrique sont soumis à tous les contrôles durant les différentes étapes de fabrication. Pour fabriquer un médicament de qualité il y a des règles que les chefs d’entreprise sont tenus de respecter. Il s’agit selon le Dr Aly Cissé, directeur de production et responsable d’une usine de fabrication de produits pharmaceutiques basée à Dakar, du respect de l’hygiène, des conditions de travail, de conservation, mais surtout de surveillance durant la période de stockage.

Ce sont ces conditions qui permettent d’après le Dr Aly Cissé de conserver les propriétés curatives et de continuer à agir sans provoquer des malaises chez le patient. « C’est pourquoi un médicament, qui a respecté toutes ces normes de bonne fabrication, ne peut pas faire l’objet de débat des médicaments de la rue et des médicaments de mauvaise qualité », a déclaré le Dr Aly Cissé. Avant d’ajouter : « le problème des médicaments de mauvaise qualité ne concerne pas les fabricants locaux, puisque les médicaments qui sortent des usines de fabrication sont testés et contrôlés par les inspecteurs et des laboratoires de contrôle de qualité ».

Mieux, informe le Dr Cissé, avant de vendre les médicaments, les responsables des usines déposent un dossier prouvant que toutes les normes de fabrications sont respectées en ce qui concerne la qualité des produits pharmaceutiques et que le produit peut être consommé sans crainte. « Encore une fois, nous ne sommes pas concernés par ces marchés illicites », a lancé le Dr Aly Cissé. Son collègue de la Côte d’Ivoire, le Dr Anicet Koffi, pharmacien responsable du laboratoire de fabrication de médicaments, a déclaré que la qualité des médicaments est un problème que son entreprise prend très au sérieux.

E. KALY

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !