Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Pharmacie nationale d'approvisionnement : le changement de statut en bonne voie - 12/02/2008 - Walfadjri - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La Pharmacie Nationale d’Approvisionnement (PNA) envisage de monter une unité de production de médicaments et de trouver des ressources additionnelles à travers une politique d’investissement, mais son statut actuel ne le lui permet pas. Un casse-tête évoqué hier lors de sa 3ème rencontre annuelle interne et qui sera bientôt dépassé.

La Pharmacie nationale d’approvisionnement a les mains liées. Par rapport à la politique qu’elle entend développer pour une meilleure accessibilité financière et géographique du médicament, la structure, jusque-là considérée comme un établissement de santé publique, se trouve confrontée à des contraintes, au premier rang desquelles se trouve son statut. ‘Le statut actuel de la Pna ne permet pas d’aller dans le sens de la production des médicaments’, a regretté hier le directeur de la Pna, Papa Birame Ndiaye, lors de la 3e Rencontre annuelle interne de son établissement. Selon lui, la Pna devrait disposer d’un statut lui permettant d’avoir ce qu’on appelle des ‘supra-profits’, avec des achats d’actions dans d’autres entreprises. ‘L’argent issu de nos recettes peut être utilisé dans la recherche de ressources additionnelles qui permettraient une offre gratuite de médicaments’. En somme, explique le directeur de la Pna, il s’agira d’aller au-delà de la simple mission d’acheter et de revendre les médicaments. La Pna fonctionne sur fonds propres. Elle ne reçoit aucune subvention de l’Etat. C’est pourquoi ses agents souhaiteraient qu’elle profite de ses recettes propres avec le développement d’autres activités lui permettant de faire face à ses charges supplémentaires, tout en gardant son caractère social.

La seconde contrainte liée au statut actuel de la Pna concerne les appels d’offre. ‘Vous ne pouvez imaginer tout ce qui existe comme tracasseries administratives liées aux appels d’offre pour acheter un médicament’, se désole Papa Birame Ndiaye. Selon le directeur de la Pna, l’obligation de se conformer au Code des marchés publics ne facilite pas une meilleure diligence des actions de la Pna. ‘Les maladies et les épidémies surviennent à n’importe quelle heure. Et il faut une certaine efficacité et une certaine rapidité dans la réponse’, explique-t-il. Et de donner en guise d’exempke l’apparition de l’épidémie de méningite dans la sous-région. ‘Actuellement, la méningite est là. Si dans le cadre de nos appels d’offres réguliers, le stock n’est pas assez suffisant pour pouvoir prendre en charge cette question, il va de soi qu’il sera difficile de venir à bout des sujets infectés si on nous oblige à faire un appel dans ce cas. Car la procédure va prendre du temps et l’on peut avoir des morts avant que le produit ne soit disponible en quantité suffisante. Traditionnellement, nous faisons des appels d’offre pour un million de doses de vaccin méningo Ac 135. Seulement,, en perspective d’une campagne de masse de vaccination contre la méningite, le Sénégal a aujourd’hui besoin de 4 millions de doses supplémentaires.

Et 4 millions de doses, c’est énorme. Or, on ne peut pas se lever un bon matin et passer la commande, car il existe l’obligation de se conformer au code des marchés. Or, nous jouons contre le temps dans ce genre de situation avec des vies humaines en danger’, explique le directeur de la Pna.
Ces préoccupations ont été bien comprises par les autorités politiques. C’est ainsi que, selon M. Ndiaye, le changement de statut fait l’objet d’une directive présidentielle. ‘Cette directive est venue s'ajouter à l'ambition que la nouvelle direction avait d'aller au-delà de l'activité traditionnelle, à savoir acheter et revendre des médicaments au niveau des structures sanitaires’, a-t-il expliqué.

Seulement, prévient-il, ‘on ne peut pas aller aveuglément à un nouveau statut, un autre environnement juridique si on ne met pas les préalables en place’. Et c’est dans ce sens que ‘le travail d'études a été confié à un cabinet spécialisé qui a déjà élaboré un avant projet déjà soumis à la Pna. Ce sera soit une agence, soit une société nationale. Mais au terme de l'étude, la Pna souhaite que l'Etat qui a fait la demande de changement de statut, préserve les points essentiels pour laisser à la structure ses avantages compte tenu du caractère social de sa mission’. Et ces avantages concernent la fiscalité puisque la Pna est exonérée des taxes de douanes, en matière d'enregistrement et autres.

Cette rencontre annuelle interne de la Pna a été aussi l’occasion pour les professionnels du médicament d’échanger sur les points qui relèvent de la gestion quotidienne de la structure et faire le bilan de l’année écoulée. Les gestionnaires des pharmacies régionales d’approvisionnement seront également appelés à identifier leurs difficultés. Le plan d’action 2005/2007 sera également évalué et un chronogramme pour la réalisation de ses objectifs proposés.
Cette rencontre a été présidée par le directeur de cabinet du ministre de la Santé et de la Prévention médicale, Cheikh Issa Sall, le ministre Safiétou Thiam s’étant rendue à Touba pour les besoins de la préparation du Magal 2008.

Issa NIANG

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !