Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Lutte contre le choléra et le paludisme : le service d’Hygiène en campagne de prévention - 18/02/2008 - Le soleil - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Pour protéger les populations contre les maladies transmissibles, les agents de service d’Hygiène du département de Dakar, en collaboration avec les maires des communes d’arrondissement et les autorités administratives, organisent à partir du mois de juillet une campagne de prévention contre le choléra et le paludisme. Soixante-six millions neuf cent quarante trois mille cinq cent quarante et un francs Cfa (66.943.541 Fcfa), c’est le montant que les agents du service d’Hygiène du département de Dakar ont besoin pour bouter le choléra et le paludisme hors du territoire de Dakar. Les hommes de l’adjudant-chef Alla Ngom, chef de la Sous-Brigade de Dakar vont entamer au niveau du département de Dakar une campagne de prévention et de lutte contre le choléra au mois de juillet prochain.

Pour réussir cette campagne de prévention, les agents du service d’Hygiène, les maires des communes d’arrondissement, les autorités administratives ont tenu jeudi à la Chambre de commerce de Dakar, une réunion du Comité département de développement (Cdd) sur le choléra et le paludisme.

La réunion a été présidée par le nouveau Préfet de Dakar Ibrahima Sakho. Tous ceux ont participé à la réunion se sont engagés à collaborer ensemble avec les agents du service d’Hygiène pour faire de Dakar un département où il y a aura moins de cas de paludisme et zéro cas de choléra durant l’hivernage 2008. Pour atteindre cet objectif, il a été demandé à chaque commune d’arrondissement de la ville de Dakar une participation d’environ 1.170.000 francs Cfa, une somme qui a été jugée trop élevée par certains maires qui avancent l’argument que les communes d’arrondissement ont déjà voté leur budget annuel et que cette somme n’est pas inscrite dans les dépenses. Mais tous ont salué l’initiative du service d’Hygiène car il s’agit de protéger les populations contre le choléra et le paludisme en désinfectant des points de stagnation d’eau. Ces points sont, entre autres, le village Hann, les Almadies, Ngor, les Parcelles assainies, Grand-Yoff au niveau de la Zone de captage.

L’adjudant-chef Alla Ngom a rappelé dans son plan d’action pour la campagne que le choléra est une infection intestinale aiguë causée par le vibrion cholérique qui sécrète une toxine provoquant des diarrhées et des vomissements pouvant conduire à la mort de l’homme, en l’absence d’une prise en charge médicale.
Quant au paludisme, poursuit-il « il est responsable d’un décès toutes les trente secondes à l’échelon mondial d’où l’importance de ce plan d’action ». Alla Ngom a indiqué que la période de l’hivernage est un moment propice pouvant conduire à la naissance et au développement de ces maladies. Il urge de mettre en place un plan de riposte appropriée pour améliorer la qualité de l’environnement et de renforcer la sécurité sanitaire des populations. Il a été retenu la mise en place d’un comité de suivi, d’action et de mobilisation des ressources autour des sous-Préfets du département de Dakar.

Parallèlement à ce comité, le nouveau Préfet de Dakar Ibrahima Sakho présidera un groupe de mise en œuvre pour appuyer tout ce qui se passe à la base. Ibrahima Sakho a assuré les services présents à la réunion, de sa volonté de travailler en collaboration avec tout le monde et d’organiser chaque fois ces genres de rencontres qui constituent pour lui un cadre de réflexion et d’échange pour la bonne marche et le développement du département de Dakar.

E. KALY

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !