Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Lancement de la revue médicale « THE LANCET » : sus à la malnutrition maternelle et infantile - 19/02/2008 - Sud Quotidien - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le Centre d’enseignement à distance de Dakar a été le théâtre hier, lundi 19 février, de la cérémonie officielle de lancement, par le biais d’une visioconférence, de la revue médicale « The Lancet ». Une revue dont la nouvelle série forte de cinq articles est axée sur la malnutrition maternelle et infantile. Présidée par le ministre de la Santé et de la prévention médicale, le Dr Safiétou Thiam, la cérémonie de lancement de la revue médicale « The Lancet » qui s’est déroulée au Centre d’enseignement à distance de Dakar hier, lundi, a été un temps fort dans le questionnement de la problématique de la malnutrition maternelle et infantile en Afrique subsaharienne.

C’est ainsi qu’en présence des représentants de la Banque Mondiale, de l’Unicef et d’autres partenaires au développement et avec la participation des cellules du Burkina Faso, de la Mauritanie, de la Côte d’Ivoire et du Bénin qui ont suivi dans en même temps la visioconférence, le lancement de la revue a permis de jeter un éclairage sur les bonnes pratiques et stratégies en matière de nutrition.

Pour l’auteur Saul Morris, chargé de programme dans le domaine de la santé de l’enfant à la Fondation Bill et Melinda Gates, la revue qui regroupe une série de cinq articles vise avant tout à attirer l’attention de la communauté internationale sur le rôle essentiel de la nutrition dès les premiers mois de la vie pour la santé et le développement des enfants ainsi que pour la croissance économique des nations. Offrant de fait « un nouveau regard sur la prévalence mondiale et l’impact de la malnutrition maternelle et infantile », selon S Morris, la revue a permis de mettre en œuvre des mesures et de définir des politiques.

D’autant qu’elle présente « un ensemble d’interventions essentielles pour la nutrition de la mère et de l’enfant applicables même dans les pays à faibles revenus ». A l’instar des pays d’Afrique de l’Ouest où plus de 3,5 millions d’enfants de moins de cinq ans meurent chaque année pour cause sous-jacente de malnutrition alors que des millions d’autres sont handicapés à vie en raison des effets physiques et mentaux d’un apport nutritionnel trop pauvre durant les premiers mois de la vie, comme l’a précisé le Dr Ismael Thiam de l’Organisation ouest-africaine de la santé.

Pour sa part, le Dr Safiétou Thiam, ministre de la Santé et de la prévention médicale qui a présidé la cérémonie, a tenu à indiquer que le lancement du journal médical « The Lancet » est une « reconnaissance du leadership de notre pays dans le combat qu’il mène pour lutter contre la malnutrition ». Avec une prévalence de retard de croissance la plus basse en Afrique de l’Ouest (17%), le Sénégal occupe une position privilégiée, a indiqué le ministre, du fait de la justesse des différentes politiques et autres programmes menés depuis des années et qui ont toujours installé la nutrition au centre des questions de développement économique et social. Notons par ailleurs que la cérémonie de lancement de la nouvelle série d’articles du « Lancet » a donné l’occasion aux cellules chargées de la malnutrition au Burkina Faso, au Bénin, en Côte d’Ivoire et en Mauritanie, de relever en direct les défis de la nutrition en Afrique, les besoins de moyens d’intervention et la nécessité d’une plus grande coordination des actions.

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !