Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Lutte contre le paludisme à Louga : douze mille moustiquaires imprégnées aux enfants de 0 à 5 ans - 15/03/2008 - Le soleil - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

L’ONG internationale Plan Sénégal a offert à Louga un lot de douze mille cent moustiquaires imprégnées aux enfants âgés de 0 à 5 ans. Une activité qui vise à prévenir le paludisme qui constitue l’une des causes de mortalité des enfants. Selon le coordonnateur de Plan Sénégal à Louga, cette distribution de moustiquaires imprégnées à longue durée d’action aux enfants de 0 à 5 ans vient en appoint au dernier volet du paquet de service communautaire. Elle entre, en effet, dans le cadre du programme de renforcement nutritionnel (Prn 2) dont l’exécution technique est confiée à l’Ong qui a fait le constat selon lequel le paludisme est cité au premier plan parmi les causes de mortalité des enfants de 0 à 5 ans, avec un taux assez important.

Pour Lamine Bop, il s’agit d’une réponse à cette situation préoccupante à travers le déroulement de ce programme de couverture en moustiquaires imprégnées au niveau de la commune de Louga et de la communauté rurale de Nguer Malal qui constituent la zone d’intervention du projet et qui vise à atteindre l’objectif global d’appui et de suivi de l’enfance.

« Et, par rapport à cela, nous avons toujours opté pour une approche communautaire consistant à aller au niveau de la base, notamment des sites où nous intervenons et qui sont en relation avec les postes de santé pour dérouler les actions de distribution », poursuit le coordonnateur de Plan Louga.

Au total, douze sites au niveau de la commune de Louga et les six postes de santé qui se trouvent à Nguer Malal constituent les lieux où se passent les opérations. Des opérations de distribution inscrites dans la période du 6 au 11 mars, avec comme principales cibles les enfants âgés de 0 à 5 ans. Un système impliquant tous les acteurs à la base a été mis en place en rapport avec les communautés locales afin de permettre d’atteindre exactement la cible que sont ces enfants de 0 à 5 ans et les femmes en état de procréer. Ainsi, au total, 7600 moustiquaires imprégnées ont été distribuées dans la seule commune de Louga et 4500 dans la communauté rurale de Nguer Malal grâce à l’appui des relais communautaires, des infirmiers chefs de postes, des délégués de quartier, du conseil rural de Nguer Malal et du conseil municipal de Louga. Une opération fortement saluée par les différents acteurs que sont les autorités administratives et locales qui ont assisté au lancement des opérations de distribution.

En dehors de ce programme de renforcement nutritionnel, Plan Louga a eu à dérouler pendant cinq ans un programme de survie de l’enfant dans huit communautés rurales dans le département de Louga, un programme de lutte contre la tuberculose et la malaria dans les quinze communautés rurales, en plus, actuellement d’un programme santé communautaire financé par l’Usaid.

Ousmane MBENGUE

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !