Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Télésanté 2008 : l’hôpital principal point focal du Sénégal - 25/03/2008 - Le soleil - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

L’hôpital Principal de Dakar a pris part à la 8eme édition de Télésanté qui permet aux acteurs de la Santé de partager les expériences en matière de prise en charge des maladies et, du coup, de renforcer la capacité des professionnels de la Santé. L’hôpital Principal de Dakar a été le point focal du Sénégal lors de la 8eme édition de Télésanté qui a eu lieu le jeudi 20 mars 2008 à travers la visioconférence qui a permis aux spécialistes de la France, de la Suisse, du Québec, du Mali, d’échanger sur les questions de la Santé et de faciliter ainsi le partage de l’expérience d’une part et, d’autre part, la réactualisation des connaissances des acteurs de la Santé.

« Télésanté est le rendez-vous interactif des acteurs de la Télémédecine en France et dans le monde francophone. L’événement s’adresse directement aux acteurs du domaine des technologies de l’information en Santé (professionnels de Santé, industriels, institutionnels et collectivités, chercheurs, étudiants...).
L’objectif est de mettre en valeur les expériences et projets existants dans les régions partenaires, d’en faciliter la duplication et d’aider au développement de coopérations entre les participants multidisciplinaires rassemblés », lit-on dans le communiqué parvenu à la rédaction.

Au cours de cette journée, les participants ont échangé sur la téléradiologie en neurologie, la téléassistance en neurologie, l’hospitalisation à domicile, la télésurveillance et la téléconsultation en cardiologie, autant de questions qui illustrent l’importance de la place accordée aux nouvelles technologies dans la pratique de la médecine.

L’hôpital Principal de Dakar, par la voix de son directeur, compte exploiter toutes les opportunités offertes par ces outils pour former ses agents et, par conséquent, améliorer la qualité de leur prestation. « C’est pourquoi, le Médecin-général inspecteur, Francis Klotz, directeur de l’établissement a axé son intervention sur le projet numérique de l’hôpital Principal, qui a consisté à développer des partenariats extérieurs, avec en priorité la téléformation et la télé expertise. Il a souligné l’utilisation croissante du numérique à l’hôpital Principal, notamment dans la formation, avec des liaisons régulières vers l’hôpital d’instruction des Armées du Val de Grâce à Paris.

Il faut par ailleurs souligner que plusieurs séances de télémédecine ont été réalisées avec Bruxelles et le Maroc et tout récemment avec l’Université numérique francophone mondiale (Unfm) et la Société française de médecine d’urgence », indique le communiqué.
La gériatrie et domotique, urgence et samu, urgences et unités de soins mobiles sont des sous-thèmes soumis aux échanges.

Certains responsables des départements de la Santé ont promis l’intérêt de promouvoir l’utilisation de la télémédecine pour non seulement faciliter l’accès aux soins de qualité aux populations des régions de l’intérieur mais aussi pour la formation des agents de Santé.
« Télésanté 2008 à été d’ailleurs l’occasion de poser les jalons d’une coopération sous-régionale en matière de télémédecine. En effet, pour le ministre guinéen de la Santé, il y a un intérêt pressant à réaliser le projet de télémédecine en Guinée avec, entre autres pour objectif, d’améliorer la formation des médecins. Pour le représentant de la République du Mali, il s’agit de développer la télémédecine et de l’étendre à l’intérieur du pays. Tous les deux ont émis le souhait de développer un partenariat dans le domaine entre le Mali, la Guinée et le Sénégal, qui a déjà acquis une certaine expertise en la matière », lit-on dans le communiqué.

Idrissa SANE

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !