Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Signature de convention : Un partenariat pour lutter contre les cancers féminins - 11/04/2008 - Le soleil - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le Réseau des Femmes pour le Développement durable en Afrique (Refdaf) et l’Association Sénégalaise des Professionnels (elles) de la Santé (ASPS) ont signé une convention de partenariat samedi dernier. Cela, pour permettre aux femmes de se prendre en charge au plan sanitaire. C’est dans l’une des salles du stade Léopold Sédar Senghor qu’a eu lieu la conférence de presse sur les cancers féminins, prévention et dépistage précoce. Une salle remplie de femmes venues des régions du Sénégal pour prendre part à la signature de la convention de partenariat entre le Réseau des femmes pour le développement durable en Afrique (Refdaf) et l’Association Sénégalaise des Professionnels (elles) de la Santé (ASPS).

Le Refdaf, pour aller à l’assaut des cancers féminins, a inclus dans son programme quinquennal national, un volet « Education-Formation-Sensibilisation ». Et ce, pour permettre aux femmes de mieux connaître non seulement le cancer mais surtout de promouvoir la prévention et le dépistage précoce du cancer du sein et celui du col de l’utérus. Regroupant plus de 150 associations féminines de base aussi bien en milieu urbain que rural, le Refdaf a choisi d’œuvrer pour un développement équitable et durable, porté par les femmes à la base qui constituent l’écrasante majorité des productrices en Afrique.

Selon la présidente du Refdaf, sa structure inscrit ses actions dans l’amélioration de la santé des populations en accordant un intérêt particulier à la promotion des groupes vulnérables. Dans le volet formation de son programme quinquennal, le Refdaf met l’accent sur la santé, la gestion du corps dans le temps, l’hygiène, l’assainissement et l’environnement.

Toujours d’après Madjiguéne Cissé, présidente du Refdaf, leur réseau vise à travers son programme de sensibilisation, à informer et à former des femmes capables de prévenir les maladies, de veiller à la propreté de l’environnement et de bien gérer leur corps tout au long de leur vie. Relais du Refdaf des régions de Thiès et de Diourbel, Rose Mbengue et Astou Kane Diallo saluent la nouvelle démarche du réseau, à savoir la promotion des femmes en milieu urbain, la communication au sein des familles si l’on sait la place qu’occupent les tabous dans certaines localités surtout lorsqu’il s’agit du dépistage volontaire.

Signalons qu’à la sortie de la conférence de presse animée par le docteur Abdoul Aziz Kassé, cancérologue à l’hôpital Aristide Le Dantec, le seul mot d’ordre des femmes était : « ensemble pour vaincre les cancers féminins ».

Tata SANE (Stagiaire)

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !