Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Prise en charge de la tuberculose pulmonaire : vers une réduction du temps de traitement - 02/05/2008 - Le soleil - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La tuberculose pulmonaire pourrait être soignée en 4 mois au lieu de 6 ou 8 mois comme d’habitude. C’est ce que révèle une étude financée par l’Union européenne et l’OMS/TDR. Les premiers essais de l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD) ont apporté des résultats plus que satisfaisants. Le temps de traitement de la tuberculose pulmonaire pourrait être réduit. Il y a toutes les chances de faire passer le temps de traitement qui est aujourd’hui de 6 à 8 mois à 4 mois. La longueur de la prise pose un problème de suivi.

Puisque plusieurs patients interrompent la prise des médicaments et ne respectent pas les rendez-vous médicaux. La recherche de nouveaux médicaments était donc une priorité pour l’équipe de chercheurs dont font partie des médecins sénégalais, afin de raccourcir et de simplifier le traitement de la tuberculose pulmonaire. « Le traitement de la tuberculose est fondé sur une combinaison de plusieurs médicaments administrés pendant six à huit mois. Sur la base d’essais in vitro et sur animal établissant l’efficacité de molécules appelées fluoroquinolones, une étude menée en Inde en 2001, a montré la possibilité de soigner les patients tuberculeux en seulement 4 mois avec un traitement intégrant une fluoroquinolone, l’ofloxacine », lit-on dans l’article de la dernière édition de « Sciences au Sud » de l’Institut de recherche pour le développement (Ird).

Sur ces bases, l’Ird a entrepris un essai clinique pour tester l’efficacité et l’efficience d’un traitement de 4 mois incluant la gatifloxacine, la fluoroquinolone à activité bactéricide supérieure à l’ofloxacine. Cet essai multicentrique est mené en collaboration avec les institutions de cinq pays africains que sont le Bénin, la Guinée, le Kenya, le Sénégal, et l’Afrique du Sud. Un essai préalable en phase II est mené en Afrique du Sud sur 217 patients tuberculeux, pour comparer les effets des combinaisons des médicaments et le traitement habituel. Les essais sont prometteurs. « L’analyse des cultures de crachats recueillis pendant cette période, a montré que la gatifloxacine et la moxifloxacine améliorent de manière significative la capacité stérilisante de régimes combinés de traitement. Cela ouvre la voie à un raccourcissement potentiel de la durée totale de traitement », lit-on dans l’article.

Pour rappel, les chercheurs de l’Ird ont mis au point, il y a quelques mois, le diagnostic « on the spot » qui permet de mettre en évidence de façon précoce la tuberculose chez les personnes vivant avec le VIH/Sida.

Idrissa Sané

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !