Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


Suivez-nous :


LES REVUES APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juin 2019
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mars 2019
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2019
Consulter la revue


BIBLIOTHEQUE MEDICALE

E. Pilly : Maladies infectieuses et et tropicales - Plus d'informationsL'E PILLY (26e édition 2018) est l'ouvrage de référence français en Infectiologie. Ouvrage collégial du Collège des universitaires de Maladies Infectieuses et Tropicales (CMIT), cette 26e édition 2018 a été entièrement remise à jour et, pour la première fois, est en quadrichromie avec une maquette modernisée et une iconographie très riche et didactique... Plus d'informations


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Aolack/Lutte contre le tétanos : l’objectif est d’avoir moins d’un cas pour mille naissances - 07/05/2008 - Sud Quotidien - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La première phase de la campagne de vaccination contre le tétanos démarre aujourd’hui sur toute l’étendue de la région de Kaolack. Elle se poursuivra dans l’ensemble des districts, des postes et autres structures de santé. C’est en effet un programme vaccinal qui concerne spécifiquement les femmes et les enfants alors que l’objectif majeur visé dans ce nouveau plan stratégique consiste surtout à atteindre moins d’un cas pour mille naissances.

Le programme vaccinal a été lancé pour la première fois sur toute l’étendue du territoire national, au cours de la période 2001 / 2005, mais il n’avait pu prospérer par faute du manque de contact direct avec les populations. Pour cause, à l’époque, aucune campagne ou autre séance de vaccination n’a relativement été organisée pour lutter contre le tétanos. Selon certaines statistiques fournies par l’Organisation mondiale de la santé ( Oms ), près de 215.000 enfants de moins d’un mois meurent dans le monde tous les ans du fait du tétanos. Dans ce lot figurent 93.000 enfants Africains alors que plus de 30.000 femmes de l’Afrique contractent le tétanos en mettant au monde un enfant.

Même si l’élaboration par l’Oms d’un premier plan de lutte en 1998 a permis à 70 % des pays d’éradiquer totalement le tétanos de leur périmètre national, le Sénégal n’est pas encore immunisé car il figure toujours dans le peloton des pays vivant avec ce virus. Pour cause, notre pays abrite dans son territoire des villes considérées comme zones à haut risque. Il s’agit de Bambey, Linguère, Dakar, Kaffrine, Kaolack, Ndoffane, Tamba, Kédougou, et Saraya. Les populations de ces zones continuent encore d’avoir des difficultés pour accéder aux lieux d’accouchement du fait du manque de telles infrastructures pour satisfaire la demande sociale. Cette situation fait qu’aujourd’hui, les femmes d’une manière générale ne bénéficient plus d’une assistance hygiénique au moment de leurs accouchements et restent alors en permanence exposées au virus.

Selon Lamine Bèye, superviseur au district sanitaire de Kasnack Kaolack, « les équipes qui seront opérationnelles au niveau des établissements sanitaires chercheront pour cette première phase à atteindre le taux de 90 % de femmes en âge de reproduire et le maximum de femmes d’une manière générale et cela avant les deux autres phases prévues respectivement aux mois de juin et décembre prochains ».

Et le spécialiste de préciser que la lutte ne se limitera point à ce niveau, car « nous irons dérouler sur le terrain une campagne de masse pour le renforcement de la couverture vaccinale et nous mènerons de larges campagnes de sensibilisation en direction des populations afin que les femmes enceintes fréquentent davantage les structures de santé et que les accouchements soient assistés, tout comme la surveillance ».

Par Abdoulaye FALL

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !