Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Santé bucco dentaire / l’Afrique subsaharienne traîne les pieds ; le Sénégal en longueur d’avance - 10/05/2008 - Sud Quotidien - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

En santé bucco dentaire, le Sénégal enregistre une importante longueur d’avance par rapport aux autres pays de la région Afrique subsaharienne. En effet, notre pays compte pas moins de 400 chirurgiens dentistes, alors que le total des effectifs des autres pays est largement en deçà. C’est le Dr Daouda Faye, chef de la Division de la Santé bucco dentaire au Ministère de la santé et de la Prévention qui a fait cette révélation. C’était à l’occasion d’un point de presse qui s’est tenu à Dakar mardi dernier, en prélude au IVèmeCongrès dentaire internationale prévu le 28 mai prochain à l’hôtel Méridien-Président.

Quatre-vingt pour cent des populations des pays en voie de développement souffrent des maux dentaires. Autrement, seuls les 20% de ces populations sont épargnées par la maladie. Et pour ce qui concerne les ressources humaines pour faire face à ce fléau, le Sénégal enregistre une nette longueur d’avance sur les autres pays de l’Afrique Subsaharienne. C’est la déclaration faite par le Dr Daouda Faye, chef de la Division de santé bucco dentaire au ministère de la Santé, qui s’exprimait à l’occasion d’un point de presse tenu en prélude au IVème congrès dentaire international qui est prévu à Dakar du 28 au 31 mai prochain. Une rencontre initiée par l’Association nationale des Chirurgiens dentistes du Sénégal (Ancds). Pour le spécialiste, le Sénégal devrait s’estimer heureux en matière de santé bucco dentaire car le pays dispose d’un effectif de plus de 400 chirurgiens dentistes soit un ratio d’un chirurgien pour chaque département dont les 180 ont été recrutés par la Fonction publique.

Selon toujours le Dr Faye, même si le pays est loin encore d’avoir atteint les normes de l’OMS en matière de santé bucco dentaire qui est de 1 chirurgien pour 10.000 habitants, il peut toutefois s’estimer heureux du fait qu’il dispose au moins ( avec la Côte d’Ivoire), d’une école de formation dentaire. Mais toujours est-il, selon Papa Demba Diallo, le Coordonnateur du Comité scientifique de cette rencontre internationale, le coût de la prise en charge dentaire en Afrique reste très élevé. C’est la raison pour laquelle les spécialistes de la maladie ont estimé nécessaire de mieux s’organiser pour donner une meilleure offre de services en matière de santé bucco dentaire.

Les organisateurs de ce congrès annoncent que la rencontre verra la participation d’éminentes personnalités représentant la Fédération dentaire mondiale et toutes les associations sœurs francophones, qu’il est prévu des activités consacrées à la lutte contre le tabagisme et le VIH/SIDA qui vont se traduire par une sensibilisation des populations, des consultations et traitements dentaires gratuits.

Par Cheikh Tidiane MBENGUE

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !