Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Infections respiratoires, maladies cardio-vasculaires... : ces pathologies causées par la pollution à Hann-Bel Air - 19/05/2008 - Le soleil - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

A cause des effets de la pollution atmosphérique, les populations de Hann Bel Air sont confrontées à d’énormes problèmes de santé. En 2006, plus de 31000 personnes sur les 35768 habitants que compte la commune d’arrondissement, ont souffert d’infections respiratoires aiguës, de maladies cardiovasculaires, de cancer du poumon...

Chaque habitant de Hann Bel Air dépenserait annuellement 27840 F Cfa pour se prendre en charge sur le plan sanitaire à cause de la pollution. C’est ce qu’a révélé l’étude réalisée par Alice Lavassath dans le cadre de son mémoire de Maîtrise sur le thème : « Impacts de la pollution atmosphérique sur la santé des populations : le cas de Hann de Bel Air ».

Ces dépenses qualifiées d’exorbitantes dans le contexte africain de famille élargie, ont poussé l’étudiante à demander aux chefs d’entreprises implantées à Hann Bel Air de participer à la prise en charge sanitaire des populations, en donnant au moins une certaine somme. Selon elle, ce sont les industries implantées dans la localité qui sont les principaux responsables des pathologies dont souffrent les populations de la commune d’arrondissement de Hann Bel Air.

D’après les résultats de l’enquête réalisée par Alice Lavassath, les habitants de Hann Bel Air souffrent d’infections respiratoires aiguës, d’insuffisance cardiaque, de maladies cardiovasculaires etc.

Les résultats de cette enquête ont été présentés lors de la journée d’animation scientifique organisée à la Faculté de Médicine de l’Ucad, par l’Institut de formation et de recherche en population, développement et santé de la reproduction (Ipdsr). Les recherches, dit-elle, ont montré que sur une population de 35768 habitants, les 31071 souffrent des effets de la pollution. Ces chiffres, insiste-t-elle, datent de 2006. Pis, se désole l’étudiante de nationalité gabonaise, « le nombre d’Infections respiratoires aiguës est passé de 4161 en 2005 à 4441 en 2006. Quant aux maladies cardiovasculaires, elles sont passées de 1002 en 2005 à 1069 dans la même année. Si rien n’est fait pour les populations de Hann Bel Air, on risque d’assister au pire dans les prochaines années au niveau de cette commune d’arrondissement où la pauvreté est présente dans les foyers, a averti l’étudiante.

Eugène KALY

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !