Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Survie de l’enfant à Ziguinchor : un programme de 70.000 moustiquaires lancé - 04/07/2008 - Le soleil - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

A l’instar des autres circonscriptions administratives du Sénégal, la région Sud a officiellement lancé son programme pour la survie de l’enfant. Cette vaste opération qui sera menée sur le terrain par les acteurs de la santé et les volontaires retenus pour la circonstance, permettra aux tout petits de bénéficier d’une campagne de supplémentation en vitamine A, mais également de 70.000 moustiquaires imprégnées à longue durée d’action.

Le coup d’envoi de l’opération a été donné le 26 juin dernier au centre de santé Colette Senghor par le gouverneur adjoint chargé des affaires administratives, en présence du colonel Youssoufa Gaye, responsable de la Division alimentation, nutrition et de la survie de l’enfant au ministère de la Santé et de la Prévention. Il s’agira non seulement de renforcer les enfants de 0 à 5 ans en matière de vitamine A par le biais de la supplémentation mais également de combler le déficit en termes de moustiquaires imprégnées dans la commune de Ziguinchor et dans le milieu rural.

Il est ainsi prévu la distribution de 70.000 moustiquaires imprégnées à longue durée d’action sur l’étendue de la région de Ziguinchor. Cette opération qui s’inscrit, selon le médecin chef de région, le Dr Mame Demba Sy, dans le cadre du renforcement de la survie de l’enfant, va également prendre en compte entre autres activités, le déparasitage des enfants, l’enregistrement à l’état-civil et la vaccination. Pour la commune de Ziguinchor, grâce à l’action de certains partenaires au développement, des quartiers de la périphérie ont déjà eu à recevoir 15000 moustiquaires imprégnées depuis le mois de mai dernier. Il s’agira cette fois, selon le Dr Jean Pierre Diallo, du district sanitaire de Ziguinchor, de jeter le dévolu dans les arrondissements de la région afin de permettre aux enfants du milieu rural de se protéger contre le paludisme en cette période d’hivernage.

Seydou Prosper SADIO

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !